jeudi 27 décembre 2012

Les Résolutions





Alors oui l'année se finit, donc il est temps de prendre des résolutions, que pour ma part je suivrai à la lettre, tu sais bien hein. Surtout je vais vous dire pourquoi bande de veinards.


  1. J'arrête l'alcool, ça fait grossir, c'est cher, c'est pas bon pour la santé..Tu vois bien que c'est de la merde donc. Surtout bon il faut que je vous l'avoue, l'autre jour, j'ai roulé une pelle à un mec que je ne connais pas en soirée, je l'ai recroisé le lendemain et pas reconnu. Alors à mon âge, c'est baaaad. Humm yeah, plus de mojitos, plus de tequilas, plus de chardonnay, Adieu je vais me suicider.
  2. La résolution numéro un, m'amène à ma résolution numéro deux. Ne plus embrasser des inconnus, voilà ça c'est dit. Donc chers inconnus, pour vous party done. Je ne vous embrasserai point, à moins de vous croiser avant la 31 Décembre, cela va sans dire hein. Alors si vous voulez profiter de l'open bar vous avec 5 jours. Hop hop.
  3. Je vais tomber amoureuse. Je sais ça vous laisse sceptique sur comment on décide de tomber amoureux seule dans ce coin, mais moi je vous dis que si. Ce sera mon année, ahwiiii, une grande et épique histoire d'amour. (Eeh non je suis sobre, bande de mauvaises langues)
  4. J'écrirai des choses plus sérieuses sur ce Blog, voilà fini la rigolade, on va devenir sérieux bordel, je dois faire ressortir un peu plus mon côté intelligent, c'est maman qui l'a dit. Avant j'ai une question, ai-je vraiment l'air si conne? Puis non, ne répondez pas, c'est mieux.
  5. Je dormirai tôt. Fini twitter, whatsapp, etc à 2h du matin. Nooon.  Je dis noon, grandir veut aussi dire, laisser tomber les addictions. Hein? Je n'ai rien compris non plus, le psy et moi on ne parle pas vraiment la même langue. Mais je fais semblant, je suis mature.
  6. Je mangerai plus sainement. Les hamburgers, pizzas et autres c'est fini quoi. A Moi les épinards, les choux de Bruxelles, les chicons et tout ça. Je sens que l'année prochaine va être top funcky!
  7. Je ne sortirai plus, oui le weekend à la maison, à se demander le sens de ma vie, refaire le monde, nourrir mes chats etc. Say yessss.
  8. Je serai plus organisée. Plus de surprises, plus de coups de tête, Adieu l'impulsivité et bonjour la rigidité.
  9. Je ne dirai plus du mal des autres. Même si le comptable de ma boîte me casse toujours autant les couilles, et bien je sourirai et dirai que je suis heureuse, que je l'adoreee.
  10. Toutes ces résolutions me ramènent à la dernière donc "JE SERAI HYPOCRITE". Voilà c'est dit.

Donc à cause de toutes ces nouvelles résolutions, je serai une fille trop chiante et sur les nerfs. C'est comme ça puis c'est tout. La vie n'est pas seulement une partie de plaisir ma petite dame.

Mais avant de devenir vieille et aigrie, je tenais à vous dire à quel point vous avez rendu mon année meilleure, cette année j'ai fait des rencontres de folie et je le dois en partie à ce blog. Je vais vous épargner les voeux d'amour, de bonheur et de prospérité. Hmm, je vous dit juste d'être heureux, inconditionnement et follement heureux. Faites ce dont vous aimez, soyez vous même. Evitez de perdre du temps avec des gens qui ne vous méritez pas. SOYEZ VOUS MEME en tout occasion.

A l'année prochaine!! Let's make it sexy, special and crazy!


One Love.


Scandaleusement,
Clo

jeudi 20 décembre 2012

Ôde aux Bad Boys.






Tu vois quand j'avais 16 ans, j'étais trop fière de cramer haut et fort que j'aime les mauvais garçons. Genre c'était un signe de maturité et de coolitude quoi. Alors quand on me demandait quel genre de mec je voulais directement et fièrement je disais "je veux un bad boy".

Donc oui, j'en ai connu quelques uns dans ma vie, entre mes 16 et mes 20 ans, ne demandes pas combien hein? Personne ne demande ça à une femme! Quoi qu'il en soit, c'était juste des clichés du bad boy; parler mal à une femme, ne pas être poli, bling bling. Et oh la la, je trouvais ça sexy. Des fois j'ai envie de retourner en arrière et dire à la moi ado "What the fuck ur u doing?" (ouais ouais je parlais english...oh la la).

Quoi qu'il en soit, j'ai grandi après quelques bobos amoureux, il faut dire qu'ado tu te crois amoureux à tous les coups. Oui c'est le bon cette fois, c'est sûr. Ce n'était jamais le bon tu t'en doutes sinon on ne serait pas là à en parler. Bref donc à 20 ans, je ne jurais plus que par les mecs un peu artistes rebelles, rêveurs..j'étais à fond dans l'art...enfin je faisais semblant d'y être à fond. Avec le recul, je n'y étais pas du tout, en tout cas pas comme je croyais.

Donc à 20 ans, je suis tombé amoureuse d'un artiste rebelle, avec qui j'ai eu une histoire mouvementé, mais j'étais ravie. C'est ça la vie d'artiste non? Se déchirer, se réconcilier..vivre comme dans un clip "love the way you lie"...Je prenais très au sérieux ce que je faisais.

Entre les excès, les crises de larmes, les tromperies...hein on est artiste déjanté ou on ne l'est pas, il ne faut pas déconner. Je suis rentrée à la fac.

Et quelques mois plus tard, je ne jurais plus que par les intellos sexy, tu vois le genre? Lunettes Ray Ban pour la vue, jolies fesses toujours...Ils me rappelaient tous mon prof de maths sur qui je craquais en sixième. Du coup hein, j'ai testé les intellos.

Ma devise, il faut toujours tester pour savoir. C'est comme essayer avant d'acheter. Comme ça il n'y a pas d'embrouille, tu ne dis pas plus tard que tu ne savais pas. Donc j'ai essayé les intellos, je ne peux toujours pas te dire combien, n'exagères pas.

Quoi qu'il en soit les intellos, c'est bien gentil mais un peu ennuyant. J'adore les bouquins, mais je n'en pouvais plus de parler que de ça. Il y a eu des exceptions je te l'accorde, qui s'intéressaient aussi à autre chose, mais ça restait ennuyant alors j'ai abandonné ça aussi.

Je suis une fille changeante c'est comme ça.

Plus tard, étant une jeune maman, qui se veut responsable (qui ne l'est pas du tout en fait mais passons)...Je me suis dit, il serait temps de trouver un gentil garçon, bien élevé avec qui tu pourrais faire ta vie. Hmm je commençais à envisager le mariage (tu es effrayé toi aussi avoues!! l'horreur)...limite j'étais la fille qui essayait d'organiser son propre mariage de raison.

Mettre des facteurs, faire la liste des pour et des contre. (Oui oui, Corneille ne croit pas si bien dire quand il dit "parce qu'on vient de loin"!)...Je viens de loin. Bon je te rassure, les gentils c'est  vite devenu vite boring aussi. Gentil, gentil, gentil, ah j'en pouvais plus.

Ensuite, j'ai eu 25 ans alors j'ai voulu le "It Boy". Enfin je ne l'ai pas voulu, il m'est tombé dessus, et je me suis laissé faire, personne ne dit non à un "It". Au début c'était drôle, d'avoir un mec toujours habillé comme il faut, qui dit ce qu'il faut dire, de voir la jalousie dans les yeux des autres femmes (ah ouais il faut l'avouer)...Mais vite la perfection est devenu chiant, il 'est avère qu'il aimait plus sa personne qu'il ne m'aimait moi.

Donc retour à la case départ single again!! A me demander, mais putain de merde quel genre de mec j'aime en fait?! Ou c'était moi le souci? Moi qui suis vite ennuyée? Tu vois le stress!!

Alors après quelques mois, années de recherche il s'avère qu'en fait depuis tout ce temps je préfère toujours les bad boys, les mecs rebelles. C'est comme ça, ça n'a pas changé. Donc presque 15 ans pour se rendre compte que j'avais raison, il y a 15 ans de ça, au secours!!!

Donc comme s'intitule cet article, ceci est mon Big Up à tous les bad boys là dehors, spécialement à celui qui sera le mien vous vous en doutez (Celui qui trouvera le courage d'avouer qu'être bad boy ne veut pas dire ne pas aimer). Ceux là même que je n'ai pas arrêté de dire qu'ils n'avaient rien compris à la vie, que merde il fallait qu'ils changent.

Alors finalement c'est pour vous dire ne changez rien Restez comme vous êtes, Tata Clo arrive.



Scandaleusement,
Clo

mercredi 19 décembre 2012

Je vais mieux. Enfin...J'ai failli.







Donc voilà l'autre jour, je vais chez le psy. Je m'allonge sur le fauteuil. On commence à discuter. Enfin je discute, lui fait semblant de faire son job pour ne pas changer. Vu le prix qu'il est payé, il fait quand même semblant de travailler, de s'intéresser à ma folie, mes soucis tout ça hein...

  • Comment vous vous sentez aujourd'hui?
  • Très bien, je ne me suis jamais sentie aussi heureuse.
  • Très bien très bien, Plus d'angoisses donc?
  • Plus aucune, je me réveille je suis heureuse, je me couche je suis heureuse. (Vraiment? enfin je suppose, je m'en rappelle plus!)
  • Et à votre avis c'est dû à quoi?
  • Je ne sais pas, votre thérapie peut être
  • Oui mais en général, ça ne marche pas aussi vite..(hein il veut continuer à se faire de l'oseille sur mon dos c'est clair...)
  • Ah bon et pourquoi?
  • Parce qu'en général personne ne guérit aussi vite des problèmes aussi profondément enclins en soi, vous comprenez?
  • Oui je comprend, mais moi je me sens très bien...je ne touche presque plus le sol, enfin rassurez -vous docteur, je sais que je touche le sol quand je me marche vous voyez...je ne suis pas folle, mais juste dans ma tête je suis joyeuse, mais trop quoi...vous vous rendez compte, sur le chemin en venant ici, j'ai filé 20 euros à un clochard...moi!
  • Oui c'est bien d'être généreuse, surtout quand on est heureux, il faut partager, ça nous rend encore plus heureux...(ouula si je n'étais pas aussi heureuse je me rendrai compte à quel point ce mec est dérangé en fait, un vrai fou...)
  • Donc vous pensez vous aussi que je suis guérie?
  • Je pense en tout cas que vous êtes sur la bonne voie...continuez comme ça.
  • Donc je peux arrêter la thérapie maintenant?
  • Oui si vous le souhaitez, mais promettez moi de me rappeler dès que vous sentez que ça ne va pas fort! (Tu m'étonnes, il perd pas le nord ce cher docteur!)
  • Ok d'accord, bien aurevoir alors et merci beaucoup docteur.
  • Aurevoir, et bonne chance à vous 

Donc, je sors de là en chantonnant, sautillant "Oh la la, life is beautiful, oh la la la". J'ai une faim de loup, vite chez mcdo et deux Big Mac plus tard...je sens que j'atterri...Mais comment ça j'atterri? Le bonheur ce n'est pas censé durer toute la putain de vie et non quelques heures?  Hein? WTF?

Mais attendez, attendez, ça me revient maintenant...Ce midi au lunch, je me rappelle de mon meilleur ami me disant avoir ramené des gâteaux spéciaux d'Amsterdam, et je n'ai pas fait attention, je les ai juste avalés comme si ma vie en dépendait, j'aime les gâteaux au chocolat ou j'aime juste manger il faut voir. Mais ce qui est sûr c'est que depuis je suis heureuse!

Oh putain!!!? Suis-je défoncée?

  • Dis chou, je t'appelle pour te demander tes gâteaux ce midi, ce n'était pas des gâteaux au Shit si?
  • Mais bien sûr! Sinon pourquoi tu veux que moi je me traîne avec des cakes depuis Amsterdam? Franchement?
  • Je ne sais pas moi, pour me faire plaisir?
  • Eeeh franchement Chérie!
  • Et tu ne pouvais pas me prévenir?
  • Mais je t'ai prévenu! J'ai bien dit "gâteaux spéciaux en provenance direct d'Amsterdam" Il n'y a pas plus clair quand même!
  • Ah ouais je suppose! 

Hein, dire que j'ai dit au psy que ça y est j'arrêtais tout. En même temps, il ne sert à rien il faut bien l'avouer! Imagines qu'il ne s'est même pas rendu compte que je planais ce con!

Du coup bon, je ne suis pas guérie en fait.



Scandaleusement,
Clo 

jeudi 13 décembre 2012

Les fêtes de fin d'année.





Les fêtes, oui tu sais bien ces joyeux moments en famille. Où on est sensés bien manger, discuter, retrouver l'harmonie familiale. Mais en fait ça c'est de la théorie. En pratique c'est une toute autre histoire. 2 fois sur trois ça finit en une disputé géante ou avec moi totalement bourrée dans un coin, au choix.

En général, ça commence super bien, j'embrasse tout le monde, oh la la je suis contente. Même l'oncle insupportable qui critique tout et n'importe quoi, je fais semblant d'être contente de le voir. C'est normal à ce moment là, je suis encore sobre et hypocrite.

Ensuite viens le moment où en tant que femme, tu dois te taper tout le boulot. Chez nous les africains en occurrence rwandais, c'est comme ça, ne cherches pas. Tu ne vas commencer à te disputer avec ton frère ou ton père de qui va cuisiner ou préparer la maison à accueillir tout ce bon monde. Bon y a des exceptions je te l'accorde mais pas si courantes que ça qu'on se le dise et qu'on accepte. Bon dans mon cas, ce n'est pas un souci, j'adore cuisiner. Il faut bien que j'ai des qualités hein, je ne peux pas avoir que des défauts.

Sauf que quand tu cuisines depuis deux-trois heures et bien tu as chaud, et personne ne boit de l'eau pendant les fêtes, ce serait un crime tu avoueras. Donc verre de vin blanc, sur verre de vin blanc...Il faut commencer soft. Tu commences à te sentir bien, tu planes petit à petit au dessus de la masse...

Au début, ça te fait aimer tout le monde. Tu sais, tu te sens de bonne humeur alors. Même ta mère ne t'énerve plus sur le coup. Si jamais vous étiez genre câlins câlins, tu la prendrais dans tes bras, mais ne soit pas con, je ne fais pas de câlins à ma mère, à moins de ne pas l'avoir vue depuis minimum six mois autrement elle me file une droite. Mais quand à ce moment on est proches, enfin moi je sens qu'on est proches. Rappelles toi Chardonnay contribue.

On prépare tout, dans la joie et la bonne humeur donc.  Mais arrive un moment où l'oncle enquiquineur vient avec ses histoires


  • Alors quand est-ce que tu te trouveras un beau jeune homme qui fera de toi une honnête femme?
  • Mais tu sais tonton de nos jours, on a plus besoin d'homme pour ça..je peux prendre soin de moi toute seule..
  • Oui mais c'est mieux d'avoir quelqu'un tu sais ma chérie, ce n'est jamais bon d'être seule...
  • Je comprends bien...

A Ce moment, je suis encore une gentille fille, un peu pompette sur les bords certain mais gentille et peace. Alors comme dans un mauvais concours de miss, je veux la paix dans la monde...Oh la la c'est mon souhait le plus cher. Peace mes frères. Tu te doutes bien que ça ne durera pas. 

On passe à table et on mange. Vu qu'on mange et que forcément, l'alcool s'évapore que petit à petit je reprends mes esprits, alors je me dis que bon maintenant je peux passer aux choses sérieuses, genre un petit whisky ou une petite vodka. Non ce n'est pas un mélange vu que le vin s'est évaporé enfin c'est ce que je me dis. Sauf que 2 shoots de vodka plus tard je sais qu'en fait non. Ce n'était pas si bien que ça. Je plane mais loin...L'oncle chiant plane aussi mais à la bière donc ce n'est pas du tout le même combat...Du coup il reprend sa tirade sur le fait d'être seule.


  • Clo, tu devrais quand même penser à ce que j'ai dit hein? Te trouver un homme. D'ailleurs comme dans le temps, on pourrait t'aider à en trouver...
  • C'est gentil tonton, mais je crois que ça ira..
  • Oui mais tu sais que le fils de machin est encore célibataire aussi, en plus vu que nos familles se connaissent bien, ce serait une bonne chose...Ce serait juste comme changer de maison avec la même famille (tu vois bien qu'il délire sévère mon oncle!)
  • Ce serait donc comme épouser mon frère?
  • Oui tout à fait...
  • Hmm dans ce cas pourquoi aller loin? J'ai déjà un frère pas besoin d'un deuxième..
  • Oui mais ton frère ne peut pas te faire des enfants...
  • Donc c'est une histoire d'enfant? Si je faisais des enfants ce serait bon?
  • Oui mais c'est pas tout à fait ça...une famille, ce sont deux parents...des enfants...un foyer...
  • Et si ce sont deux mamans c'est bon aussi? (Là ce n'est pas moi qui parle, mais mon cher Eristoff, j'insinue presque que je suis lesbienne...)
  • Mais qu'est ce que tu veux dire? 
  • Que je pourrai peut être épouser une femme...
  • Je ne comprend pas...
  • Qu'est ce que tu ne comprend pas? Je préfère moi être mariée à une femme...que faire comme toi avoir une femme que je ne baise jamais...(oops what?...Les enfants l'alcool ce n'est pas bien)...La Briget Jones en moi est en marche...


Là en général...il se retourne vers mes parents et commencent à leur faire comprendre que vraiment ils ont été trop laxistes avec nous..qu'ils n'ont pas d'autorité et que bla bla bla, si je finis lesbienne, ce sera une honte sur la famille...que ce sera leur faute. Mon père n'écoute presque pas et dit qu'il ne comprend rien...ma mère me lance un regard assassine...Genre ma fille qu'est ce que je vais faire de toi? Des fois tu ne pourrais pas nous épargner ta folie?...Et moi fière, je rayonne, je souris à l'assemblée..C'est moi la star de ce show...Ooula, le lendemain de la veille ne sera pas du tout beau à voir..

Ah ouais mais ce n'est jamais moi qui commence tu remarqueras, alors ce n'est pas ma faute non! En général après 2-3 heures de disputes incessantes, de cris, de larmes...Parce qu'entre les soeurs, les cousines qui arrivent à leur dixième tatouage, la jeunesse déchue d'aujourd'hui...Les parents qui ne comprennent décidément plus rien de nos jours...(Même mon fils de 8 ans réussit à faire sa crise et claquer des portes!)...

Bon en général, ça se finit bien je vous rassure. On finit par être trop bourrés et trop rassasiés pour argumenter.

Oui donc vive les fêtes!!!



Sincerely,
Clo

mercredi 12 décembre 2012

La Communication






L'art de communiquer je veux dire.

Y a quelques semaines, j'ai eu un rendez-vous galant. Et ouais ça m'arrive parfois à moi aussi, je te jure. Donc oui rendez vous, super, on a bien ri, bien bu. Même qu'à la fin on s'est embrassé. Génial quoi.

Sauf que voilà en rentrant je me suis mise à attendre le SMS. Tu vois celui qui dit souvent "J'ai passé une excellente soirée, j'espère te revoir au plus vite...". Tu vois duquel je parle hein! Sauf que le sms traînais, traînais comme pas permis alors du coup, je me suis mise à réfléchir à comment on communique de nos jours et à comment nos parents communiquaient, nos grands parents etc.

En pensant à mes parents qui n'avaient ni facebook, ni twitter, ni skype, ni whatsapp, pas de portable et même pas de téléphone fixe, j'ai flippé ma race en me demandant mais comment? Mais Comment ils faisaient?

Disons on est en 1975, mes parents étaient ados à l'époque. Donc supposons qu'un jour du marché, entre deux paniers de mangues, de goyaves, et un étalement de viande, mon père aperçoit ma mère et que tout à coup son coeur fait boum boum. Et qu'il a les mains moites, et que de son côté ma mère commence à lui lancer des petits sourires timides. Mais on sait tous qu'à cette époque, ça ne se fait pas trop de directement aller accoster une fille...hein les mecs les "psss psss mademoiselle mademoiselle madesoille...vous êtes charmante..je pourrai avoir votre 04?" n'étaient guère d'actualité. Alors mon père doit se débrouiller autrement. Autrement ça veut dire envoyer un pigeon voyageur peut être?

Il fallait qu'il se débrouille pour trouver où habiter ma mère. Dieu Merci, c'est un village tout le monde connaît tout le monde, alors il se renseigne, il trouve que ma mère c'est la fille d'un tel, et qu'ils habitent sur une colline pas très lointaine de la tienne. A ce moment là pas d'autres choix que de lui écrire une longue et jolie lettre et trouver comment la lui faire livrer. De son côté ma mère trépigne à se demandant comment elle avait bien pouvoir avoir des nouvelles, espère lui avoir suffisamment taper dans l'oeil pour qu'il se décide à lui écrire.

Bref tu aura compris cette histoire peut durer des semaines voir des mois avant d'être concrétisée. Le temps que la première lettre arrive et que ma mère fasse sa meuf bien élevée et qu'elle prends deux semaines pour répondre...un mois plus tard chacun aura juste une lettre de l'autre. Une lettre à garder précieusement.....Peut être cette histoire sera consommé un an plus tard, s'ils ont de la chance...!!! Les gens de l'époque étaient patients et romantiques. (Aujourd'hui, le mec te parle à peine 2 fois sur facebook, et voilà qu'il veut une photo de toi en culotte, ah le 21ème siècle, les vraies choses!)

Après est venu l'heure des téléphones fixes où tu étais obligé de causer une plombe avec la mère avant de pouvoir enfin parler à l'élu de ton coeur...Je me rappelle mon premier amour m'appelant à la maison, et ma mère tournant autour de moi pour ne surtout pas manquer une miette de notre conversation...Ah la belle époque!

Enfin enfin, revenons à moi et mon SMS et la communication aujourd'hui à l'heure des smarthphoneees!!

Aujourd'hui, tu rencontres quelqu'un dans un restaurant, un anniversaire,...s'il te tape d'oeil, tu te débrouilles pour avoir son facebook. Au départ c'est easy.

C'est après le premier rendez vous que ça se gâte. Car oui...


  • Ton facebook, tu actualiseras toutes les deux minutes, on ne sait jamais qu'il t'ait écrit dans les 30 secondes qui viennent de passer...Ne nies pas, je sais que tu le fais. Déjà tu le fais même sans attendre de messages, juste histoire de voir des actualités...genre il va y avoir quelque chose d'important peut être, sauf qu'il y en a jamais...
  • Tes DM sur twitter tu checkeras toutes les 10min...histoire de voir si par hasard son facebook n'aurait pas un souci,et qu'il t'ait écrit sur twitter...
  • Ton whatsapp aura ton attention à tout moment de la journée et de la nuit, tu dors d'un oeil...on ne sait jamais..mais dans le cas où tu le vois connecté sur whatsapp, tu te dis que c'est sûrement son smartphone déconne, qu'il ne doit pas te voir..alors tu restart tout...
  • Tu te demandes si tu as du reseau vu que ça fait 3heures que vous vous êtes quittés et que toujours pas de sms...
  • Tu serais presque tenter d'envoyer un sms pour savoir si son téléphone marche bien?!...

Tu pourras aussi checker Skype, BBM, tes mails...tout y passe. C'est à peine si tu as encore une vie, le temps d'attendre ce putain de message! Et parfois tu sais bien que ça ne s'arrange bien. Tu coupes ton phone, genre merde j'en ai marre d'attendre, je suis une femme indépendante que diable! ..Bien sûr! A part que maximum 30min plus tard, et bien tu le rallumes, on ne sait jamais que ton bien aimé ait appelé et qu'il t'ait loupé?! Imagines que tu ais loupé son appel et qu'il va falloir recommencer le même cirque avec l'attente!!

Je te raconte une anecdote. Une fois je suis sortie avec un mec pendant quelques temps, mais une fois on s'est disputés. donc j'ai coupé le téléphone je voulais me reposer sauf que je me suis endormie, et réveillé le lendemain. Le mec devant ma porte!!!! Il n'arrivait pas à me joindre alors il croyait que quelque chose de grave m'était arrivée! Et moi, je l'ai trouvé un peu psychopathe sur les bords alors je l'ai plaqué!! Bah ouais, de l'attention mais pas trop!

Mon SMS n'est jamais arrivé au fait. Parce que le mec attendait aussi que je lui en envoie un. Voilà. Trop génial.


Alors la communication tue la communication ou bien? La communication c'est stressant. J'en peux plus, je veux retourner à l'âge des pigeons voyageurs, des bouteilles dans la mer.

Et toi alors? Communiquer beaucoup, un peu, pas du tout?

lundi 10 décembre 2012

L'Anticipation.






A force d'avoir des relations foireuses, on finit par anticiper la fin à chaque nouvelle relation. Toujours.

Vous rencontrez quelqu'un, tout va bien ou en tout cas pas trop mal; Vous riez, vous faites l'amour, vous n'en pouvez plus de vous contempler. Sauf qu'un matin vous vous levez et vous êtes prise d'un doute "Pourquoi ça va si bien? Pourquoi maintenant? Mais est-ce que vraiment ça va aussi bien?"

A ce moment là, vous vous dites il faut que vous y voyez plus clair. Plus clair dans le langage féminin, c'est souvent demandé l'avis de sa meilleure amie. Oui la meilleure c'est elle toujours qui trinque, on lui raconte tout et n'importe quoi, mais c'est comme ça, ça fait partie du contrat. Des fois, vos amis sont vos ennuis c'est comme ça.

Alors un soir, autour d'un bon Chardonnay, rosé ou même autour d'un petit tonton Jack, tout dépend du degré d'alcoolisme de chacun. Les goûts et les couleurs hein. Donc vous vous envoyez 2-3 verres avant de commencer la conversation. Histoire d'être bien lucides à propos du sujet en question...Hmm, on est jamais aussi sincère et lucide que quand on a bu, c'est tata Clo qui vous le dit. Bref vous êtes un peu éméchées alors les langues se dérident.


  • Alors comment ça se passent avec Seb?
  • Ca va super bien, il est génial!
  • Donc tu es heureuse?
  • Oui très heureuse, je ne me suis jamais sentie aussi bien
  • Ah c'est génial, ma chérie je suis ravie pour toi
  • Oui merci...Je crois que ça peut durer cette fois, j'en suis même presque sûre...c'est juste que
  • C'est juste que? (ah la copine presque joyeuse de voir qu'il y a un petit souci au paradis, l'être humain est comme ça, on ne veut pas être minable tout seule..!)
  • Eh bien tu vois...au lit, c'est bien je ne dis pas mais il manque quelque chose..
  • Genre quoi?
  • Bien il ne prend pas vraiment les initiatives, c'est un peu monotone...(Genre nous on ne sait pas les prendre les initiatives, dire qu'on a réclamé l'égalité!)
  • Mais monotone comment? Tu peux lui dire tu sais...
  • Oui mais je n'ai pas envie de le vexer tu comprends, je l'aime bien, je voudrais le garder...parce qu'à part ce petit détail, il est parfait...il aime même les enfants, tu te rends compte?!
  • Oui c'est super, si un mec parle des enfants, ça veut dire qu'il envisage l'avenir avec toi!
  • C'est vrai...Je ne sais pas tu sais, je ne sais pas si c'est le mec pour moi
  • Mais arrêtes de te compliquer la vie et profites
  • Oui mais aussi il fait des blagues tout le temps, je croyais que ça s'arrêterait jour mais en fait non, il est comme ça, dès le matin il commence. C'était marrant au début mais maintenant quand il fait une blague j'ai envie de lui arracher les yeux
  • A ce point?
  • Pas tant que ça mais quand même comme, c'est comme le type dans tous les films qui essaie d'être aussi cool et drôle que son pote mais qui est toujours à côté de la plaque...
  • Donc il est un peu limité intellectuellement si je comprend bien?
  • Non, je ne dirai pas ça...Ce serait un peu méchant...juste on est différents..on a pas le même humour...Il est pas bête, il est juste différent ( Mais bien sûr oui, dis juste qu'il est con comme ses pieds!)
  • Et pourquoi tu ne le quittes pas tout simplement?
  • Mais pour laisser une chance à cette histoire, je ne voudrais pas gâcher une histoire qui pourrait durer..
  • Comment tu veux qu'elle dure si tu dis qu'il est bête et mauvais au pieu?
  • Je n'ai pas dit qu'il était bête mais différent...et au lit c'est moyen, ça pourrait aller mieux..
  • Et si au final ça va pas mieux?
  • Bien je le quitte, ne sois pas bête!
  • Ou si c'est toi le problème? Genre en fait tu n'es pas assez intelligente pour piger ce qu'il dit?
  • Donc tu veux dire que je serai celle qui est bête? Et lui super intelligent?
  • Tout à fait,...que du coup de son côté il a l'impression de parler à une demeurée tout le temps!
  • Hein? Comment je fais pour savoir alors?
  • Bien je sais pas, essaies de rigoler à ses blagues, on ne sait jamais que sur un malentendu, tu commences à piger..
  • Juste en riant? Je comprendrai?
  • Je ne sais pas moi...Et si c'est toi qui est pas du tout bonne au lit au fait et qu'il se fait chier?
  • Mais de quel côte es-tu au juste? Je te dis que ce mec est un Naze et toi tu le défends?!
  • Tu n'as pas dit que c'était un naze, tu as dit qu'il pourrait mieux faire!
  • Eh bien, moi je te le dis, c'est un naze, il est bête et il ne sait même pas où se trouver mon clitoris, d'ailleurs demain je le plaque tiens.
  • Bonne décision ma chérie
  • Cheers to that!!

Sauf que le lendemain, vous réfléchissez à la question, vous ne vous rappelez plus vraiment pourquoi vous vouliez le quitter? Après tout, il est quand même en train de vous préparer votre petit déjeuner pour vous le servir au lit en ce moment même! Alors qui voudrait être seule alors qu'il peut être avec un type gentil? Gentil c'est déjà pas mal...On départ vous vouliez gentil, beau et intelligent mais un sur 3 c'est mieux que rien...Vous croyez?

Hein gentil? Mais de toute façon rien ne dit que le prochain sera mieux? Haa. Alors si on lui donnait une chance? Peut être il finira par avoir le mode d'emploi pour votre Vagin. Et que bon les blagues, vous pouvez les supportez, suffira juste le voir les weekends bien bourrée non?

Voilà ça c'est un Plan.



Sur ce bonne semaine les amours!

Sincerely,
Clo

jeudi 6 décembre 2012

LA Dispute.






Je suis avec ce mec depuis plusieurs semaines et Tout va bien. Trop bien?! On ne se dispute jamais figures toi. Mais jamais comme jamais!! Alors qu'est ce qui ne va pas? Parce que hein, si on s'aimait tant que ça on se disputerait. C'est ce que tout le monde dit. Plus on s'aime plus on se dispute. Oh Mon Dieu, ça veut dire qu'on ne s'aime pas? Ou alors un mini rikikiki sinon on se disputerait c'est sûr.

Voilà, il faut qu'on s'engueule, autrement, je ne serai pas rassurée. Car oui je l'aime mais si on ne se prend jamais la tête, ça va vite mal finir je te jure.


  • Dis chéri, tu ne trouves pas que c'est bizarre qu'on ne s'engueule jamais?
  • Comment ça bizarre? tu veux qu'on s'engueule?
  • Pas vraiment, mais je veux dire, ce serait peut être plus saint non?
  • Plus saint? Je ne te suis pas très bien
  • Oui plus saint, tout le monde dit que les disputes ont du bon
  • Et c'est qui tout le monde?
  • Mais les magazines féminins, la télé, les livres, tout le monde quoi!
  • C'es çat tout le monde? Tes bêtes magazines féminins et la télé!?
  • Bah ouais, tu sais ils se basent sur des expériences de vrais couples
  • Peut être mais moi je n'ai aucune envie de me disputer
  • Bah moi non plus qu'est ce que tu crois? Mais je veux éviter que ça finisse mal entre nous
  • D'après toi ça finira mal parce que on ne s'engueule pas?
  • C'est possible, imagines ils disent que les gens qui s'aiment vraiment se disputent c'est inévitable
  • Je trouve ça ridicule!
  • Dis tout de suite que je suis ridicule!
  • Mais pas toi chérie, mais toutes ces théories! Avoues que c'est un peu tiré par les cheveux!
  • Je ne vois pas en quoi! C'est très sensé au contraire!
  • Chérie, on peut arrêter ça c'est ridicule, je t'aime et je ne me disputerai pas avec toi.
  • Ok comme tu veux, si tu t'en fous de notre avenir, je ne vois pas pourquoi j'irai te forcer!
  • Mais je ne m'en fous pas de notre avenir, notre avenir va très bien. C'est toi qui cherche à te disputer pour rien. C'est immature
  • Comment ça je suis immature? Tu peux parler!
  • Je n'ai pas dit  que tu es immature mais cette histoire l'est. 
  • Franchement c'est toi qui me dit ça à moi? Immature? (désormais je suis en boucle sur l'immaturité haaa)
  • Excuses moi ma chérie, je ne voulais pas te contrarier.
  • Ouais tu parles! Je veux savoir pourquoi tu as dit ça d'abord?
  • Mais je viens de t'expliquer, je parlais de cette histoire de DISPUTEEES!!!!
(On ne s'entend plus on crie!!)

  • Tu vois, c'est ça le problème avec toi, tu dis des choses après tu n'assumes pas.
  • Ok d'accord, je te trouve un peu immature en ce moment, à chercher des engueulades
  • Voilà là au moins tu as les couilles de le dire en face. Tu sais que tu es un sale hypocrite quand même?
  • Putain tu me fais chier sérieux! Tu n'es qu'une gamine! Je ne sais vraiment pas ce que je fais avec toi
  • Dis tout de suite que tu ne m'aimes pas ce sera plus simple!
  • Arrêtes chérie, sinon vraiment je pourrai m’énerver!
  • Mais vas y énerves toi si tu as les couilles! Tu sais c'est quoi ton problème?
  • Parce que j'ai un PROBLEME?
  • Ouiiiii tu as un problème, tu veux toujours que tout se passe poliment et en douceur, et ça commence à me casser les couilles! (vraiment ça me casse les couilles?! Mais quelles couilles?) 
  • Si tu trouves que ça c'est un problème, c'est que tu es sacrément atteinte ma pauvre!
  • Tu me traites de folle maintenant?
  • Mais ouiii tu es folle de faire tout ce foin à propos d'une histoire lue dans l'un des tes stupides magazines.
  • Tu sais quoi chéri, vas te faire foutre!! Tu ne comprends jamais rien.
  • Comme tu veux.
  • OKKKKK.
Claquement de porte, Claquement de porte...Soupirs, les yeux levés au Ciel, les mains tu les hanches. Je me sens exaspérée, ce mec est incroyable quand même, putain un vrai Con. Je ne vois pas pourquoi il s'offusque comme ça, je voulais juste DISCUTER.

Mais attendez, attendez, notre couple est sauvé...Ouais hein?!! Ma logique est quand imparable vous devez bien l'avouez!!



Sur ce, bonne journée les amours!

Sincerely,
Clo

mardi 4 décembre 2012

Les Compromis.





La question est "Quand est-ce que le fait de faire des compromis devient-il compromettant?"

Depuis que je suis en âge d'avoir une relation amoureuse, tout le monde n'a que ce mot à la bouche "compromis compromis". J'en deviens traumatisée. Limite dès que je l'entends dans la rue, je sursaute, oh ça va j'exagère  mais à peine..Syndrome post-traumatique du compromis...mais si ça existe!

Déjà mon premier mec sérieux, ça a vite tourné en vinaigre à cause de ça. Les compromis. Figures toi, le mec n'aimait pas le sport, pas les voitures, pas les jeux vidéos, pas trop les sorties...ah ouais je sais j'étais bien atteinte à l'époque pour penser que ça allait marcher. Mais j'étais jeune, alors pardonnez mon égarement. Quoi qu'il en soit, il aurait été le rêve de beaucoup de femmes, mais pas pour moi. Tout simplement parce que j'adore le sport...le foot, la formule1, la natation, le tennis...et j'en passe des meilleures. J'aime aussi les jeux vidéos et j'adoreeee les sorties. Peut être les voitures ça va, je m'en fiche un peu, tant qu'elle roule moi ça me va. Tu me diras ce n'est pas sa faute, le problème c'est que le pauvre gars ne savait pas qu'il allait vivre avec un autre gars, en occurrence moi.

Au fond, je crois que je suis restée le garçon manqué que j'étais durant ma jeunesse. Peut être je pourrai en vouloir mon père de m'avoir traîné à tous les matchs de foot de son équipe préféré qui a fini par devenir mon équipe préféré aussi. J'adore mon papa, alors ce qu'il aime j'aime...Haaa pas trop du tout gnagna la meuf.  Mais je ne regrette même pas en fait. Bref le mec était une fille et moi j'étais un mec alors ça n'a pas marché car c'était contre nature. Malgré les compromis, enfin ses compromis à lui, j'ai toujours refusé de trahir les valeurs du sport qu'on m'a inculquées durant mon enfance...Bah ouaiiiis. Même si je n'ai aucune idée de quelles étaient ces valeurs au juste? Je l'ai sur le bout de la langue pourtant...On y reviendra un jour...peut être.

Bref tout ça pour dire que personnellement le mot compromis me hérisse les poils, je n'ai pas vraiment de poils..mais c'est pour te dire à quel point c'est traumatisant...Genre si je les avais, ça aurait cet effet...Bon ok ne cherchez pas, je vous dis seulement.

Déjà de un, on commence à te parler des compromis avant même de t'avoir parler d'avantages...Je revois ma mère m'expliquer que l'amour est une histoire sérieuse et que ce n'est pas à propos de s'amuser mais plutôt de savoir se sacrifier...je l'ai regardée comme si elle descendait d'une autre planète tu penses! Alors laissez moi vous dire qu'il y a comme un hic. Au nom de quoi, je devrais changer quelque chose que j'aime parce que j'ai rencontré quelqu'un que j'aime? Surtout que personne ne m'assure que c'est pour la vie? Surtout que tu sais qu'à la fin il te quittera parce que tu as changé. Mais ça c'est une autre histoire.

Alors si pour chacun mec que je rencontre, je dois faire des compromis, je ne finirai pas tout simplement par ne plus être moi même? Un qui n'aime pas les talons, voilà je ne met plus de talons, un qui n'aime pas le maquillage, je ne maquille plus, un qui n'aime pas sortir, j'arrête de sortir, un qui n'est pas trop fan de ciné, j'arrête d'y aller...un qui n'aime pas la viande, ah non celui là c'est sûr ça ne passerai pas du tout, j'adore la viande...mon grand père a toujours dit la viande, le lait et l'alcool c'est ça la santé, et Figures toi que moi je ne pourrai jamais contredire mon grand père, Il ne faudrait pas qu'il soit contrarié... Paix ait son âme.

A la fin, Ne serait-ce pas juste moi qui serait compromise? A marcher sur les oeufs dans chaque nouvelle relation!? Comment ça j'en ai eu combien? Est-ce que moi je vous en pose des questions? On n'est pas là pour savoir combien j'en ai eu...pas beaucoup...ça reste à 2 chiffres alors on peut encore s'en sortir...enfin je crois. On est là pour savoir pourquoi je devrais faire des compromis? Ou pourquoi vous, vous devriez?

J'aime bien qui je suis, oui ma vie a été parfois catastrophique, oui j'ai fait des erreurs, oui je suis un peu folle mais n'empêches j'aime qui je suis maintenant et vraiment je ne vois pas au nom de quoi j'irai le changer? Oui vous allez me dires faire des compromis ce n'est pas vraiment changer. Mais pensez-y, vraiment penser. Vous y êtes? Alors?

Tu aimes le foot...et ta femme elle aime les rediffusions débiles de "Miracle de l'Amour" ou je ne sais quoi d'autre qui passent le dimanche matin. Sauf que le dimanche matin, il y a aussi Téléfoot! Qui va céder? Tout le monde veut passer son dimanche à glander devant la télé...donc quoi qu'il arrive il y en aura un de déçu. Ok ce n'est pas la fin du monde, mais toutes les petites choses de la vie s'ajoutant, vous allez finir frustré tous les deux c'est sûr!!

J'ai même eu un mec qui voulait que j'arrête des réseaux sociaux, soit disant parce qu'il n'avait pas confiance en lui, et que les autres mecs me draguaient sur le net. Voilà qu'en plus le type n'a pas confiance en lui et que ça devient mon problème à moi?!!

J'ai l'impression que c'est le moyen d'en fait transmettre les angoisses de l'autre sur toi. Toi tu veux deux enfants, le mec en veut 4 parce qu'il a été enfant unique il veut une grande famille (angoisse d'être seul, de s'ennuyer, de ne pas avoir quelqu'un avec qui jouer etc), alors vous négociez. Genre ok ça va on en fait 3. Sauf que c'est toi qui va les porter ces mômes...9 mois, plus le temps de récupérer ta taille de guêpe, etc...alors dis toi qu'en rajouter un, ça te fait au moins 9 mois à le porter plus un an au régime...Oh ça va, si on ne peut plus rire, j'adore les enfants...enfin j'aime le mien...mais pas tous ces mômes sales avec le nez qui coule..Oh non je ne suis pas méchante...Bref le fait est qu'on doit faire des compromis sur tout, jusqu'aux enfants. Est-ce normal?

Tu rêves d'une vie d'artiste nomade et l'autre rêve d'une vie plus sage plus normale. Et là tout à coup, tu te retrouves avec une voiture familiale, une maison, deux crédits et deux enfants. Adieu rêves d'aventures. Oui il parait qu'au nom de l'amour et des compromis, le bonheur de l'autre doit primer sur le nôtre. Est-ce possible?

Possible de rendre l'autre heureux alors que tu ne l'es plus toi même? Comment je pourrais vouloir que mon mec rigole tous les jours alors que moi j'ai juste envie de me tirer une balle dans la tête tous les matins? Comment? Moi je vous dis c'est comme ça que ça finit en alcoolisme ou à faire des partouses avec des inconnus. Juste pour éviter de penser à sa petite vie minable remplie de compromis...Comment? Si j'ai fait des partouses?..Vous êtes bien curieux dis donc!

Oui comme a dit Samantha Jones mon héroïne "Je t'aime mais je m'aime encore plus". Pas la peine de crier au scandale, je trouve que c'est un bon concept. Aimez vous avant de vouloir aller aimer le monde entier surtout évitez de transmettre vos angoisses sur l'autre ou allez vous imaginer que tout à coup, l'autre vous fera sentir mieux dans votre peau. Non le bonheur vient de l'intérieur de soi.

Alors oui je veux bien qu'on peigne la chambre en gris plutôt qu'en rose parce que c'est neutre mais je refuse totalement d'arrêter de manger au lit sous prétexte que l'autre n'aime pas les miettes. Voilà c'est un peu comme ça que moi je résume tout ça.

La conclusion est que si ce sont des compromis qui vous rendez heureux tous les deux, allez-y, en galopant, chantonnant tout ce que vous voulez...mais si ce sont des compromis qui vous font abandonner la personne que vous êtes au fond de vous...courez...non pas dans ce sens là...DANS L'AUTRE...

COMPROMIS SANS VOUS COMPROMETTRE.

PS: Oui, je suis une égoïste et je brûlerai en enfer. Mais avec le sourire....Et ne me remerciez pas d'être un vrai rayon de soleil dans votre vie surtout...:)


Bonne journée les amours,

Sincerely,
Clo

lundi 3 décembre 2012

Love, Game.and Rules.






Vous savez le jeu de l'amour, les règles tout ça. On a bon tous dire que  non il n'y a pas de règles quand on aime. Et bien on se voile la face c'est évident.

Tu rencontres quelqu'un, au début c'est merveilleux. Enfin je veux dire les premiers jours si tu es un mec, tu y vas à fond, tu envoies des sms tu appelles, ...tout y passe, et tu le fais sans y penser, tu veux d'elle, elle t'obsède. Et en tant que femme bien sûr, tu seras ravie, tu répondras à ses sms instantanément, tu prendras tous ces appels sans exception. La parfection faite Relation.

Sauf que je ne sais pas ce qui se passe à un moment donné dans nos têtes. On commence à calculer, le mec se dit ah mais je l'ai appelé une fois déjà aujourd'hui, alors il ne faut pas non plus qu'elle croit que ça y est je suis fou d'elle. Je suis un homme que diable. Et la femme de son côté dès qu'elle reçoit un sms, elle calcule combien de temps elle va laisser passer avant d'y répondre, il ne faudrait pas qu'elle passe pour une femme pressée ou désespérée.

Tu ne vois pas que vous commencez à calculer combien de lignes les sms font. Ah ouais il a envoyé une ligne alors je ne peux décemment pas répondre avec plus de deux lignes sinon, je veux avoir l'air d'en faire trop ou trop amoureuse. Hein?!

En plus une fois que tu as bien calculé et envoyé ton sms 2h plus tard, tu commences à tapoter sur la table mourant d'impatience qu'il réponde. "Merdee, qu'est ce qu'il fout bordel, ça fait 30 min, 30 c'est assez non? Il a eu le temps de le lire et de savoir quoi répondre...eeeh ça y est il ne veut déjà plus de moi...etc" Mais toi tu as mis deux bonnes heures pour répondre, alors dis toi que c'est possible que ce jeune homme prenne 4 heures histoire de gagner cette guerre de nerfs à laquelle vous vous livrez. Ou il est juste occupé...Sans oublier que parfois tu attends un sms toute la journée et qu'au final tu ne reçois qu'une ligne. Une stupide seule ligne "ouais je vais bien. merci" Whaaat? Mais en même temps tu as juste envoyé "Ça va aujourd'hui?" Alors ne viens pas t'étonner!)

Ensuite vient le moment de savoir si on présente aux potes ou pas...Qui sera le premier à le faire? Et que vont pensent vos potes? Souvent nous les femmes, on pense même à comment on va bien pouvoir choisir ses vêtements, si jamais nos potes sont superficiels et qu'ils sont trop réceptifs à l'apparence. On voudrait aussi lui dire quel sujet il ne faudra surtout pas aborder.


  • Tu sais chéri, tes blagues à la Vandamne, ce serait bien que tu ne les fasses pas trop ce soir..
  • Ah ouais pourquoi? Je croyais que ça te faisait trop rire?
  • Bien sûr ça me fait pisser de rire, mais tout le monde n'a pas le même humour tu comprends
  • Comment ça?
  • Tu comprend mes potes sont un peu des intellectuels alors ils n'ont pas ce genre d'humour tu vois...(hein, traites le tout de suite de débile ce sera plus simple!)
  • D'accord je vais essayer..
  • Merci (suivi d'un petit bisou...histoire de lui oublier que tu l'as presque traité de con...oh!)

Pour le mec, son souci premier sera que ses potes vous trouvent cool et sexy, et si possible trop spirituelle. Donc pas trop parler de fringues, même si c'est votre dada, il n'a pas envie que ses potes vous trouvent superficielle, pourtant c'est ça qui l'a attiré chez vous. Allez comprendre, la nature humaine est comme qui dirait, complexe.

Si vous avez de la chance, l'étape des potes se passera super bien. Alors vous commencerez à vous dire est-ce le bon? Est-ce la bonne? Vous sentez que vous l'aimez, comment lui dire? Allez-vous être le premier? (Ouais encore l'histoire de qui sera le premier, genre vraiment il n'y a plus que ça qui compte dans votre vie...ne surtout pas être le premier...ne surtout pas être le premier)

Cela dit, il faut l'avouer le "je t'aime" c'est un peu périeux. Y a plusieurs situations, tu le dis et Dieu Merci, l'autre ressens pareil, et il te rend ton je t'aime et là c'est parti pour un conte de fée. Ils vécurent heureux jusqu'à la fin de temps...ou pas.

Soit tu le dis, et silence. Rien nada. Dans ce cas, soit l'autre est trop ému et ne sait plus quoi dire soit il se dit mais "mais c'est quoi cette folle? Ça fait seulement un mois qu'on se connait et voilà qu'elle balance déjà de grandes déclarations" Etant dans la place de celle ou celui qui a lancé cette bombe, vous vous dites merde qu'est ce que je vais bien pouvoir faire...Ou faites comme moi et faites semblant de tout à coup dire "oops, je voulais dire j'aime passer du temps avec toi, vas pas tout de suite m'acheter une bague". Je te l'accorde la parade ne marche pas toujours, mais des fois l'autre n'y voit que du feu ou fait semblant et vous continuez comme si de rien n'était.

Soit l'autre dit "Merci c'est gentil." Pour ma part, c'est la pire situation de toutes. Si quelqu'un me disait "Merci, tu es gentille" Eh bien je lui ferai comprendre à quel point je suis gentille, avec une bonne claque bien sentie..;hein? Ne nous emballons pas, ce n'est pas vrai je ne suis pas violente. Mais quand même il faut bien le dire, là c'est pire que tout. Quand quelqu'un vous répond ça, vous vous sentez juste en dessous de tout, vous voulez remonter le temps...revenir à la personne détachée que vous étiez avant de balancer ça mais c'est trop tard...le moment est gâché...et souvent la relation n'y survit pas...C'est normal remarque, vous l'aimez et il vous trouve gentille..et souvent gentil n'est pas un compliment...loin de là. Tu as déjà entendu un mec amoureux dire de sa nouvelle copine qu'elle est gentille toi? En tout cas, moi pas. 

Quoi qu'il en soit, une fois passé cette étape, le plus souvent, vous prenez vos aises et chacun commence à montrer son vrai visage. Par exemple, tu as rencontré ton mec au bar, votre premier rencontre vous étiez tous les deux plus que éméchés, d'ailleurs vous avez été bourrés presque tout le premier mois de votre relation. Donc ton mec c'est un fêtard, tu le sais vu que tu l'as Un peu beaucoup ...aimé pour ça. Mais voilà que tout à coup tu trouves qu'il fait trop beaucoup la fête!!! Huh? Tu veux dire quoi en fait? 

Ou encore voilà que tu te sens un mec un vrai et que non ta copine ne devrait pas mettre des robes, des shorts aussi courts. Mais attends, le premier jour que tu as croisé son regard, elle était presque quasi nue, et tu as trouvé ça mais trop sexy!! D'ailleurs tous vos premiers rendez vous, tu n'as jamais remarqué qu'elle ne mettait que de mini robes?! Alors quoi?? Tu as été aveugle les trois mois qui viennent de passer?! Ou comment ça se passe?!

Tout ça, c'est épuisant. Je suis fatiguée, juste en l'écrivant.

Pourquoi on ne peut juste pas rester comme au début? Franchement qu'est ce qui nous empêche de le fond de s'aimer toujours autant, de ne pas calculer chaque mouvement qu'on fait, d'aimer juste l'autre comme il est et a toujours été? Qui dit qu'on doit tout à coup exiger des choses? 

Tu ne m'as pas téléphoné hier? Pourquoi? Qu'est ce que tu foutais? Ah même pas tu dis "Ça m'aurait fait plaisir que tu m'appelles, tu m'as manqué." Non désormais c'est en crises que ça se passe. Voilà maintenant y a des règles pour appeler, tous les jours. 

Oui tu sors encore ce weekend? Mais tu es déjà sorti le weekend dernier, alors on devrait passer celui-ci ensemble, c'est normal quand même. Ah non ce n'est pas normal, surtout si on commence avec des "on devrait".

Alors moi je dis, laissons nous vivre. Nonobstant que c'est plus facile à dire qu'à faire, je vous l'accorde volontiers. Mais au fond si vous vous posez tous vraiment la question? Ne serait-ce pas plus simple de Juste laisser l'autre venir vers vous quand il en a envie et que vous puissiez en faire autant sans calculs, sans questions. Ce serait juste parfait non?

Je sais, je suis une rêveuse...Mais comme dirait notre Cher John Lennon " U may say I am a dreamer but i'm not the only One"

Alors amoureux et libre, c'est possible? Allé On y croit.



Sur ce, bonne semaine les amours!

Sincerely,
Clo

vendredi 30 novembre 2012

Something New...


Moi

La première fois où je l'ai aperçu, j'étais assise seule au bar. Un peu dépressive ce jour là. Le boulot
ça n'allait pas, la vie privée pas beaucoup mieux. J'étais avec un mec que j'étais sûre de ne plus
aimer depuis longtemps mais la routine fait que j'étais restée. J'étais donc venue noyer mon chagrin,
parler de mes soucis avec le barman ensuite rentrer à la maison jouer les femmes heureuses. C'est là
qu'il est rentré, pas spécialement beau au premier abord, mais il y avait quelque chose chez lui, quelque chose qui m'a tout de suite hypnotisée. Je ne pouvais dégager mes yeux des siens. Il m'a souri, je lui ai souri en retour. Je suis restée au bar, il s'est mis dans un coin, mais il a continué de me regarder. Je sentais son regard sur moi...Je me sentais nue devant lui... Je me sens attirée par son regard mystérieux, il avait quelque chose de dangereux, quelque chose qui m'excitait...Il continuait de me fixer sans détourner les yeux comme s'il voulait me dire quelque chose...Beaucoup de sentiments inexpliqués... Je rêvais éveillée, de lui s'approchant...me prenant la main, m’amenant loin, ailleurs...


Lui

C'était un soir ordinaire mais je voulais faire quelque chose de différent, je voulais changer d'air,
d'endroit, écouter une différente musique, rencontrer de nouvelles personnes... j'avais besoin de
changement mais je ne savais pas lequel exactement. La routine qui s'était installée depuis quelque
temps me rongeait comme un cancer. Ce bar était différent de mon quotidien mais il était loin de ce
que je cherchais jusqu'à ce que mon regard se fige sur elle. Son aura avait les couleurs de l'arc-enciel, son sourire brillait comme in diamant et son regard avait le pouvoir de déshabiller ton esprit en
moins d'une seconde. Je ne pouvait détacher mon regard d'elle, comme elle était la seule femme sur
Terre et que tout le reste ne faisait que partie du décor. Pendant ce temps une pensée faisait écho
dans ma tête, "Hé qu'est-ce que tu fais ? Tu ne peux pas être plus discret? Et puis quoi? " Mais mon
corps était en mode "auto-désobéissance". Je ne comprenais pas très bien ce qui m'arrivait, je me
suis dit que seule elle, qui me semblait si hors du commun, pourrait m'aider à comprendre.


Moi

Il continue de me fixer, je ne peux m'empêcher de faire pareil. Mais où ça mène? Je suis incapable
de penser, de le savoir. Mes yeux se sont figés sur ses lèvres magnifiques. Je les imagine sur les
miens...je les imagine parcourant chaque partie de mon corps. J'ai l'impression qu'il connaît tout de
moi malgré qu'on ne se soit jamais vu. J'ai la sensation de l'avoir toujours connu, de l'avoir attendu,
mais pourtant il ne m'a toujours pas adressé la parole. Dois-je y aller, lui proposer un verre? Dire
quelque chose, n'importe quoi. Pourvu que j'entende le son de sa voix. Tout mon corps réclame sa
présence, la présence de cet inconnu..Il me sourit à nouveau..Un sourire...une promesse...il semble
me dire que jamais plus je pourrai l'oublier, que je ne pourrai plus vivre sans lui...sans ce sourire
désarmant qu'il m'adresse. Ce sourire qui semble dire... viens, je te rendrai heureuse, tu n'oublieras
pas cette nuit. Et sans qu'il ne l'ait dit à haute voix, je le crois...Je sais que ce qui va suivre sera
magnifique, inoubliable...à en perdre la tête...Mais...

Lui

Je n'étais pas sûr si c'était moi qui avais créé ce moment magique dans mon subconscient tellement
j'en avais besoin ou le hasard avait encore fait un de ses miracles. Mon corps voulait tout d'elle,
mon coeur mourait de se poser sur le sien, ma bouche ne savait plus parler, tout ce qu'elle voulait
c'était couvrir ses belles lèvres suaves et respirer son souffle comme si c'était le dernier. Mon sang
était en plein ébullition mais mon corps n'osait bouger. Il y avait cette voix dans ma tête: "C'est vrai
qu'elle est merveilleuse mais tu ne peux pas. Souviens - toi que t'es engagé. T'avais juré, t'avais
promis. Tu vas foutre ta vie en l'air. Penses à tout ce que t'as à perdre!" Mais en même temps une
autre voix défendait ma position "Les jolies femmes, t'en a pourtant vues non! Pas mal sont tombées
à tes pieds et t'avais jamais osé ! Si elle te fait cet effet, c'est pour une raison. Vas lui parler." J'étais
devenu mon propre complice et mon policer dans une affaire interdite par la loi. C'était l'ultime
bataille entre la raison et l'émotion. C'était le moment où j'avais besoin de la fameuse intelligence
émotionnelle... mais à ce stade mon coeur était devenu bête. Je n'avais jamais été aussi confus de
ma vie mais, son regard me mettait tellement bien. Il me relaxait. Il me disait quelque chose tout bas
et quand elle regardait ailleurs, j'espérais qu'elle se tourne vers moi, vite. C'était plus fort qu'un
désir, j'avais besoin d'elle. J'étais vite devenu accro.


Moi

Je prend mon courage à deux mains, il faut que je lui parle. Ce moment pourrait ne pas durer, ça
pourrait être un rêve. Un si merveilleux rêve. Je m'avance vers lui, mes jambes ne me portent plus,
je tremble de tout mon corps. Je me sens fébrile, il continue de me déshabiller du regard, il me
regarde comme si j'étais seule dans ce bar. On est seuls au monde, rien que lui et moi. J'arrive à sa
hauteur, il me désigne la chaise en face de lui sans rien dire. Je m'assis. Je me demande quoi dire...il
me tend la main, je lui tend la mienne. On reste à se regarder comme si le temps était figé.. Il a un
sourire à se damner, je sens toutes les parties de mon corps en éveil. Je me dis que je devrais
probablement dire quelque chose mais quoi? Il n'y a pas de mots pour lui décrire ce que je ressens là
tout de suite. Dire «Bonjour» semble tellement banal. Du coup, on continue à rien dire, il se déplace
pour se mettre près de moi. Il caresse mon visage de sa main si douce. Je me laisse faire, cette
simple caresse met mon corps en transe. Sans parler, il me fait lever et moi je le suis sans me faire
prier. Mon corps ne m'obéit plus. Je me fie à mes sens. On arrive dehors, On marche côté à côté
sans savoir vraiment où on va. Il s'arrête, se tourne vers moi et me regarde d'un regard qui semble
dire «Me fais-tu confiance?» Je hoche la tête pour dire oui. Incapable de sortir un son de ma
bouche...On se remet à marcher, je ne sais toujours pas où on va mais peu importe l'endroit, je sais
que je pourrai aller n'importe avec lui...Tant qu'il continue de tenir ma main dans la tienne, la réalité
n'existe plus...Il y a juste lui, moi et ce moment...


Lui

Quand je l'ai vue marcher dans ma direction, je me suis dit, "Ciel fait qu'elle marche vers moi. Je
n'aurai pas la force de l'arrêter." Ouf, Dieu merci. Elle avait l'air de savoir ce qu'elle voulait. Elle
comprenait chacun de mes signes, c'était magique. C'était elle dans ma tête, mon coeur et tout le
reste de mon système. Sa présence m'avait complètement désarmé. Je respirais son parfum et
m'enivrais à chaque respiration. J'avais faim d'elle et je voulais la dévorer avec passion. Je me voyais commencer par sa lèvre inférieure à chaque fois qu'elle se la mordait. Je ne pouvais plus
résister. D'ailleurs je ne le voulais plus. Je lui ai proposé de sortir prendre l'air à la terrasse. On n'a
même pas franchi le seuil de la porte et j'avais déjà toute la chaleur de son corps contre moi. Je
n'avais jamais goûté à des lèvres aussi douces. J'avais l'impression de mourir tout doucement.
C'était...




...................................................................................................................................................................

J'espère que vous avez apprécié, c'est ma première nouvelle. Soyez indulgents, j'ai juste voulu tester quelque chose de nouveau. Et si vous n'aimez pas aussi, vous pouvez le dire.

Je vous souhaite un très bon week end! Le mien sera parfait, je fête mes 30 ans!!

Sincerley,
Clo

mercredi 28 novembre 2012

Tu m'épouses ou Tu 'en Vas.

If someone tells me this one day, i will marry him :)

Insomniaque que je suis, je suis là devant Confessions Intimes sur TF1, voilà que le sujet c'est sur un jeune couple genre 21 ans à tout cassé. Et leur problème c'est quoi? Et bien la fille veut que le mec l'épouse. Voilà c'est tout. Soit il l'épouse soit il s'en va. Et le mec ne veut pas tu t'en doutes sinon ils ne passeraient pas à la télé. Enfin si, mais ce serait plutôt dans "4 mariages et une lune de Miel". Oui TF1 est fort pour nous vendre de la daube à prix cher. Mais ce n'est pas le sujet.

Alors mon cerveau tout tordu s'est mis en action. A me demander mais pourquoi? Comment on en arrive là?
Ouais bon dans leur cas, la meuf elle a pris au moins 50 kilos, allé 20kg depuis qu'ils sont ensemble alors du coup le mec est tout nostalgique à propos de la jeune fille qu'elle était avant. Mince et sexy. Tout me donner envie de lui crier, "eh bien merde tu n'avais qu'à pas la mettre enceinte hein! Les femmes quand elles ont des bébés, elles grossissent parfois c'est un fait, fais avec!"

Mais soyons honnêtes ce n'était pas ça vraiment le problème, c'est rarement le problème. Si un mec ne veut pas t'épouser, c'est qu'il y a une raison plus profonde que juste tu es devenue grosse même si là j'avoue je comprenais un peu le pauvre gars parce qu'en plus la fille s'amusait à traîner en jogging à longueur de journée, point de maquillage, point de lingerie sexy. Que néné. Ils en étaient arrivés au point ou elle mendiait pour un bisous. J'avais de lui crier (j'ai souvent envie de crier tu remarqueras) "arrêtes meuf, ce gars c'est un con fini si tu as besoin de le supplier, fais toi sexy et vas dehors il y a plein d'hommes qui n'attendent que toi".

Bref j'en viens au fait...Oh c'est que je radote ce soir, on dirait une vieille dame. Cela dit j'aurai 30 ans samedi alors, on en est pas loin. Mais ce n'est pas ça le sujet non plus.

Le sujet c'est pourquoi voudrait-on se marier avec un type qui n'en a aucune envie? Comment on arrive à supplier? Comment on arrive à être désespérée à ce point?

Au début, on s'aime tout roule...on parle de passer notre vie ensemble, oh c'est merveilleux. Le mec vous promet la lune, et conne que vous êtes vous croyez vraiment qu'il va aller la décrocher cette lune. Sauf que non...la lune ne descendra jamais...par contre la côté de votre couple sera elle, bientôt en chute libre. Et souvent c'est votre faute à tous les deux. Ne vous voilons pas la face, à moins que votre mec soit un crétin fini ou vraiment un coureur de jupons de la pire espèce sinon vous y êtes tous les deux pour quelque chose.

Au début tu étais marrante, sexy, spirituelle...Tu étais partante pour tout. Et maintenant tu boudes à la maison à traîner en jogging sous prétexte que tu as eu un bébé. C'est peut être toléré les 3 premiers mois, tu es fatiguée, tu ne dors pas alors compréhensible...Mais alors passer un an, deux...l'enfant ne passe même plus ses journées avec toi, il est à la crèche, mais toi tu n'as pas quitté le jogging...mais hellooooo...On sait bien que les mecs veulent la mère, la femme, la cuisinière, la confidente, la pute..en une. All inclusive comme on dit. Donc fais un petit effort que diable. Ok tu n'as plus les mêmes fesses qu'avant ni les mêmes seins, etc...Mais tu es toujours sexy..et si ton mec est un minimum intelligent, il t'aimera quand même. A condition que tu y mettes du tien je veux dire.

Le mec au début, il sera gentil, prévenant, aimera cuisiner pour toi...te faire des surprises. Puis vous avez le bébé. A un moment si tu ne fais pas attention, tu passeras de femme à mère pour lui...et rester en tant que telle dans son esprit.  Ce n'est pas vraiment ta faute souvent, il y a des mecs comme ça un peu limités sur les bords.

Alors si jamais tu fais des efforts et que le mec qui est censé être l'amour de ta vie, t'aimer, te soutenir, ne le voit pas. Et continue à t'ignorer. Ce pauvre con ne te mérite pas. Pas la peine de supplier, de devenir minable, de sortir des menaces à tout bout de champ.

Déjà parce que de Un depuis la nuit des temps, les mecs ne sont pas du tout réceptifs aux menaces, ni aux pleurs, rien du tout. Oui peut être au début, ça peut marcher mais à la longue ça l'éloignera juste encore plus. Et de deux, un peu de dignité pour l'amour du Ciel. Depuis des années maintenant, une femme peut être forte, être seule et ne pas en mourir.

Alors si vraiment tu veux un mariage. Un mariage pour de bonnes raisons hein, pas genre pour le garder à tout prix. Surtout que de nos jours le mariage n'est pas une garantie, le divorce c'est easy thing. Alors dans ce cas, discutes dis ce que tu veux et si le petit merdeux n'écoute pas, quittes le.

Même si tu veux mon humble avis, si tu quittes un mec que tu aimes juste parce qu'il ne t'épouse pas et bien je sais pas..Quittes le s'il ne t'aime pas, qu'il ne te mérite pas, qu'il ne fait pas des efforts pour toi...pas parce qu'il ne veut pas signer un bête papier. Oh ça va ça va, oui c'est un bête papier. Parce que ce n'est pas vraiment ça qui définit l'amour qu'une personne te porte.

Oui le mariage c'est beau, enfin je veux dire, la robe, le champagne qui coule à flot, la lune de miel. Oh je déconne, mais je veux dire que si tu as trouvé l'homme de ta vie mais que le mariage ce n'est pas son truc. Vraiment pour ma part, je trouve ça pas grave du tout. Pas de quoi passer dans Confessions Intimes je veux dire. Peut être, je dis ça parce que perso je me marierai probablement à Las Vegas sous les effets de je ne sais quelle drogue...ou cocktails. Mais ça c'est juste Moi.

Ah mais je me perd avec tout ça. Je voulais juste dire. LE MARIAGE ÇA NE SE FORCE PAS. Voilà. Eh Ouais, tout ça pour dire ça. Quand je te disais que je radote comme une grand mère en ce moment!!

Allé une bonne journée les amours!!

Sincerely,
Clo

lundi 26 novembre 2012

Des fleurs Saint Valentin, Des fleurs Anniversaire?!


Tiens des fois c'est même en réduction..




Alors cette histoire de fleurs à toute occasion commencent à sérieusement me courir sur le haricot! Je veux bien moi qu'il y ait des filles romantiques qui en sont folles, folles...et que pour elles ce soit le geste ultime. Même si je ne vois pas comment aller chez la fleuriste, prendre 12 roses pourrait être considéré comme romantique. Soyons honnêtes le gars au fond ne s'est pas foulé beaucoup hein. Vu que tout le monde lui a dit que les roses rouges étaient symbole de Passion, il s'est dit eh bien bingo. Voilà, quoi de mieux que la passion! La fille va en tomber à la renverse c'est sûr! Hein?!

Tout d'abord, les fleurs pour la Saint Valentin, franchement?! Des fleurs et du Chocolat. Le mec il réfléchit pas un minimum, noooon. Dès qu'on dit saint valentin, vite des fleurs. Dans certains cas, ce n'est même pas lui qui les commande mais sa secrétaire et sa pauvre femme est là "Oh n'est-il pas mignon? Il a pensé à la saint valentin" Comment ça il a pensé à la SV mais c'est partout! Les cartes, dans les bus, à son boulot...Impossible qu'il oublie vu qu'il n'a pas besoin de s'en rappeler. La société le lui rappelle. Donc Madame, votre mari n'est pas plus amoureux ou plus attentionné que les autres, non il a juste regardé la télé. Alors merci bien de ne pas vous vanter.

Non seulement la Saint Valentin, c'est vraiment la chose la plus ridicule qu'on ait inventée dans ce bas monde (en plus de l'abstinence je veux dire cela va sans dire, bah ouais), il faut l'avouer. Et oui aujourd'hui, on s'aime et on le montre! magnifique! Je ne dis ça peut être drôle de bien se fringuer, aller dans un bon resto..etc, là encore je tolère. Mais alors ce que je ne tolère pas du tout c'est  LE "gare à lui s'il oublie la Saint Valentin". Donc le pauvre gars, il t'aime toute l'année, il est avec toi..Mais si jamais il a trop travaillé pour la saint valentin et que malheureusement il n'a pas eu le temps d'y penser...tu vas le fusiller sur place. Peu importe les autres 364 jours dont il t'a montré qu'il t'aimait, qu'il était là pour toi?! Je ne comprend pas.

Qu'on se comprenne bien hein, j'adore les cadeaux comme tout le monde, j'adhère même..mais j'aime surtout savoir qu'on s'est cassé la tête pour m'en trouver un...qu'on y a mis de l'amour, qu'on a pensé à me surprendre...Parce que si c'est la saint valentin, forcément je sais...alors tout à coup ça devient moins marrant, plus ennuyant et j'ai horreur de l'ennuie... Tu ne vois pas qu'en plus je pourrai avoir des attentes...par exemple moi, je veux le dernier sac d'Isabel Marant, je lui ai montré et remontré plusieurs fois pour être de le recevoir... donc forcément, je me mets en place...je trépigne d'impatience...et lui se pointe avec..des boucles d'oreilles minables achetées dans une brocante...Malheur, déception...finalement soupirs durant tout le dîner...dormir chacun de son côté...dispute...La fête des amoureux se transforme en celle de qui soupirera le plus fort.

Avec tout ça, le mec les autres années, il se contentera de te demander ce que tu veux noir sur blanc et plus de surprise. Plus de romantisme donc. C'est juste calculé. Le même restaurant, le cadeau que tu as spécifiquement demandé, obligé faire l'amour...J'en ai des sueurs froides rien qu'à y penser.

Bref tout aura compris le Romantisme calculé et forcé trop peu pour moi. Non je ne suis pas une cynique loin de là, je crois même que je suis même la fille la plus rêveuse du monde. Mais justement moi je veux rêver. Je ne vois pas en quoi aller manger du Caviar et boire du champagne dans un restaurant où je n'ai pas le droit de m'habiller comme j'en ai envie pourrait être qualifié de romantique. Je me sens juste obligée d'être de bonne humeur ce jour là, obligée de m'habiller, obligée obligée...je ne vois plus que ça.

Donc j'aime pas les fleurs et toute chose qui s'apparente à du romantisme prévisible.

Par exemple, y a quelques temps un mec me dit "tu veux que je vienne te chercher au boulot?" Moi bien sûr, "c'est gentil". D'ailleurs je vais avoir une longue journée, je n'aurai même pas le temps de manger ce midi, alors ça me fera du bien de me détendre après. Donc à 19 heures, le gars m'appelle et me dit je suis en bas si tu as fini. Je descends toute contente donc, je le trouvais galant. C'est le genre d'attention que j'aime, qu'on pense à mon bien être. Enfin j'étais contente sauf que...J'arrive le mec grand sourire, il me tend des fleurs. Dans ma tête je me dis "Des fleurs vraiment? WTF?" Le mec je lui dis que pas le temps de manger rien, je serai crevée lui il m'apporte des fleurs!! Un bon Hamburger aurait été plus approprié c'est moi qui te le dit. Les fleurs ça fane et ça ne se mange pas. En plus vu le prix qu'il avait dû payer, j'aurai même pu manger plusieurs hamburgers. Mais j'ai fait la fille heureuse "Ah ouais, merci c'est super gentil". Tu vois déjà que ça commence mal vu que je raconte des bobards comme quoi je suis contente alors que j'ai envie de lui dire "Putain meerde, j'ai faim, va te faire foutre avec tes fleurs"! Mais non, je ne suis pas une fille agressive. Juste tu vois moi..Je suis plutôt bouffe que fleurs je n'y peux rien.  Inutile de préciser que cette histoire n'a pas fait long feu!

Un autre souci avec les fleurs c'est que je ne sais jamais où les mettre. A la limite on me les donne quand je suis chez moi, vite posées et vite oubliées. Mais tu vois pas que quand on est en sortie je ne sais pas quoi en faire. Une fois je les ai même foutues dans une poubelle et prétextais les avoir oubliées au restaurant c'est pour dire. Oui je suis atteinte moi. Mais je me soigne. Enfin je crois.

Après les histoires de fleurs à toutes les anniversaires, là vraiment c'est la peur panique pour moi. L'horreur absolue. Anniversaire fleurs, anniversaire de mariage fleurs, fêtes des mères fleurs (précisant que si ça vient de mon fils, ça reste trop mignon, ne cherchez pas.), anniversaire premier rencontre fleurs...bla bla bla fleurs...gnagagna fleurs...

Y aussi fleurs pour s'excuser. Mais si. Donc le connard te trompe sans honte, sans crainte, sans vergogne tout ce que tu veux...Tu l'attrapes la main dans le sac, et il t'offre des fleurs. Oh mais pardooooooon, tu me brises le coeur en couchant avec cette espèce de salope dans notre propre lit et voilà que tu m'offres des fleurs en gage de paix?!! Même pas il cuisine toute la journée le gars, où il va les chercher dans un champ, je ne sais pas moi. Non il va juste en bas de votre immeuble et il prend des bêtes roses...Je ne sais plus la couleur pour dire pardon mais soit. Avec ça il espère faire la paix. Et des fois, tu n'es pas futée futée alors tu commences à trouver ça touchant!!! Mais ooooh, réveilles toi même s'il t'offre un champ de fleurs, ça n'effacera pas ce qu'il a fait. Les fleurs vont faner et le chagrin va rester. Je dis ça, je dis rien. Alors si tu es le genre à pardonner à cause d'un cadeau, demandes plutôt un bon gros diamant ma chérie, au moins tu pourras le revendre cher quand ce con t'aura à nouveau brisé le coeur. Quoi j'exagère? Crois moi, tu me remercieras.

Le dernier cas et non le moindre, c'est le cas des fleurs forcées. Je t'explique, tu es au resto premier rendez-vous avec quelqu'un, et il y a un bonhomme qui vous tourne autour avec des fleurs. Grand sourire, genre des "des fleurs Madame?" "Monsieur, achetez lui des fleurs sinon vous allez passer pour le gros radin pas du tout romantique"..et comme c'est votre premier rendez-vous et que le mec ne sait pas si tu en veux ou pas...il tente le coup genre "on va en prendre" en te regardant d'un air triomphant  l'air de dire "allé poupée, tu vois comment je suis romantique, un vrai prince charmant!"...Sauf que merde non seulement tu te retrouves avec des fleurs mais en plus elles sont toutes pourries, déjà fanées...Tu ne sais pas où te mettre..;les gens dans le resto te regardent en plus d'air oooh quelle chance, toi dans ta tête tu te vois te lever lui en foutre sur la gueule...tourner les talons, et t'en aller. Mais non, tu dois être polie feindre ton plus beau sourire avec un grand merci...parce qu'au fond le pauvre gars est dans la même situation que toi...obligé!

Mais si vraiment les fleurs sont ton dada, que tu trouves ça trop chou, trop mignon, trop Fabulous...etc, alors exiges le droit de les recevoir à l'improviste. Et pas des roses rouges par pitié. Encore moins une douzaine. Hell non.

Bon quand  même si ça peut vous consoler, j'aime Nöel, j'adore ça. Les cadeaux, la bouffe, la famille...Histoire que je ne vous traumatise pas à vie ou que vous vous demandiez ce qui cloche chez moi. Mais rien du tout voyons. Je suis juste une romantique qui s'ignore. On en reparle dans 5 ans? Maybe!

Bonne semaine les amours!!

Sincerely,
Clo

vendredi 23 novembre 2012

Célibataire Exigeant




Tu te rappelles, je t'avais promis que j'allais tester ce site de rencontres pour célibataires exigeants? Eh bien c'est chose faite. Tout d'abord, laisses moi te dire "Célibataire exigeant veut en fait dire Célibataire affamé" autant que tu le saches. Je casse peut être tes rêves mais au moins je t'évite une grosse déception en allant essayer. Ou aller si toi aussi, tu as faiiiiiim!

Premier jour, je suis toute excitée, je me dis, peut être mon heure a enfin sonné tiens. Je veux enfin rencontrer quelqu'un de bien, un homme un vrai...Voilà que je  commençais à me voir avec Michael Ealy en personne. Bref donc tu peux consulter les profils gratuitement, je ne sais pas si c'est toujours pareil ou si c'était promo spécial Clo, on ne le sera jamais. Peut être ils m'ont trouvé affamée aussi et ont eu pitié de moi. Quoi qu'l en soit j'étais dans la place, je fouinais je regardais...Les avocats, les artistes, les jeunes entrepreneurs...j'y étais in Wonderland (je comprenais enfin ce que voulait dire John Mayer dans ses chansons)..2 heures plus tard j'y étais encore..Je mettais dans mon panier, comme au super marché. J'en voyais un qui était bien, hop dans la panier...ensuite est venu l'heure du tri...J'en suis restée avec 5.

Et c'est que les ennuies commencent, tout d'abord tu dois abouler ta carte de crédit si jamais tu veux parler avec quelqu'un. Voilà j'allais vivre ma première expérience de prostitution. Mais oui c'est comme ça que ça s'appelle quand tu paies quelqu'un pour coucher avec. Non il n'y a pas d'autre mot. Mais il faut ce qu'il faut alors j'ai payé. Ce n'est pas grand chose quelques dizaines d'euros pour rencontrer l'homme parfait, on est bien d'accord.

Donc je paie, je commence à mettre des flashs, des pokes si tu préfères (tu sais, le truc qu'on fait sur facebook pour manifester son intérêt..ou autre chose...quoi autre chose? j'en sais rien). Flash sur Flash, je suis déchaînée, je crois que je vais avoir un retour sur investissement. Etant novice, je n'ai pas osé envoyer de vrais messages, et j'ai attendu et voir ce qui se passe.

Et j'ai compris que pendant que tu foutais des gens dans un panier eh bien il y en avait aussi qui te foutaient dedans. J'ai commencé donc à me demander dans combien de paniers j'étais? Je me suis dit qu'une photo où j'ai l'air d'une bombasse pour faire mon affaire, booster ma côté si tu préfères. Ouais hein? C'est super. Vite vite fouiller mon pc en trouver...5min plus tard, j' upload la dite photo où j'ai l'air d'une bombasse, on s'en tape que j'ai 20 ans dessus, mais ça personne ne le sait...et même, j'y crois très fort, je ressemble encore à ça...oui la cellulite en plus, mais disons que c'est une question de déco.

Le soir même, j'avais quelques messages. Il y a un Jean Luc qui veut savoir ce que je pense du sexe au téléphone? Pierre qui me demande si je n'ai pas une photo où on voit tout mon corps?!...Personne ne veut d'abord discuter? Avant qu'on ne se sex au téléphone je veux dire!  Mais ne sachant pas très bien comment ça marche j'ai choisi quelques messages qui avaient l'air plus ou moins décents et j'ai répondu.


Quelques minutes plus tard je discute avec un certain Mika, 30 ans et chef de son entreprise sur internet. Il est mignon ce Mika, enfin sur sa photo...On discute de tout, de rien, même que je rigole après une bonne demi heure...
Je crois que ça y est je l'ai enfin trouvé dis mon âme soeur, charmant et ambitieux...bien comme il faut.
On se promet de se reparler le lendemain...saut que 30min plus tard il m'envoie un message pour savoir si je dors? J'ai dit non tu penses, excitée à l'idée de continuer à discuter et de refaire le monde ensemble...sauf  que non Le voilà qui me demande comment je suis habillée? Hein? What?

Adieu rêves de prince charmant, je coupe, je dors. Pourtant, je m'y voyais déjà en haut de l'affiche! Meerde!

Après quelques jours, et quelques échanges de messages avec des tas d'homme et de femmes..;ah ouais il semblerait que les femmes me trouvent aussi à leur goût...dis toi que le changement de cap n'est pas loin mon loup...pas loin du tout. Surtout si les hommes continuent de me gaspiller comme ça c'est moi qui te le dit. Cela dit, les femmes étaient affamées aussi, mais peut être d'une manière un peu plus subtil.

En résume, les gens avaient faim ou c'est moi qui provoque ce genre de réactions je ne sais pas. Ai-je l'air d'une escort girl, qui pourrait éventuellement accepter de s'allonger hein?

Bref, tu auras compris ce n'est pas pour moi. J'ai faim mais pas à ce point! Peut être qu'avec avec un peu plus de patience, de discussions, etc...sur un malentendu ça aurait pu marcher...mais je ne suis pas connue pour ma patience. So, Nexxxt.

Allé bon week end!

Sincerely,
Clo

mardi 20 novembre 2012

The Perfect Woman




Au détour d'une conversation aujourd'hui, je me suis mis à me demander pourquoi, comment les mecs imaginent la femme parfaite. Alors si j'ai bien tout suivi, ils la veulent belle, sexy et sophistiquée, voir intelligente...Alors les gars, je vous donne un Scoop, elle n'existe pas! Bah ouais, je sais ça te fait un choc, Mais ne t'inquiètes pas j'ai ressenti pareil quand j'ai fini par me rendre compte que le prince charmant n'existait pas! Le choc que j'ai eu! Mais je m'en suis remise alors Tu t'en remettras aussi. Je te l'accorde, ça va prendre du temps pour renoncer à tes rêves de grandeur mais on s'y fait on s'y fait. J'ai même fini par comprendre que le cheval blanc n'était  qu'un mythe c'est pour dire!

Alors oui tu en rencontreras une que tu prendras pour la femme parfaite au premier abord...Elle jouera bien aussi le jeu pour un moment alors elle te fera croire que


  • Oh la la, elle n'a couché qu'avec un seul mec dans sa vie, son premier amour...mais que si elle adore le sexy et que vous le ferez tout le temps
  • Elle n'est pas du tout jalouse ni possessive
  • Les jeux vidéos sont sa came, elle adore ça
  • Le mariage ce n'est pas sa priorité 
  • Oh non avoir des enfants n'est pas une obsession pour elle
  • Elle adore sortir, danser...
  • Elle reste mince sans régimes, elle adore les fast food et elle en a mangé comme bon lui semble et elle ne prend pas un gramme
  • Elle adore traîner avec des potes, d'ailleurs les tiens ont l'air merveilleux 
  • Elle aime rire d'elle même...l'humour c'est son truc...
  • Etc

Mais mon petit Paduan, écoutes tata Clo tant qu'il est encore temps. Ce sont des foutaises. Crois moi. "Put a ring on it" comme dirait Beyoncé et tu verras ta merveilleuse femme s'envoler. Au début ce seront de petits changements que tu verras à peine..La phase des fiançailles elle deviendra tout doucement hystérique...

  • Oui la couleur des assiettes pour le repas des pré-fiançailles, c'est vachement important...
  • Il est exclu que tu invites ton pote machin truc qui se bourre la gueule à toutes les fêtes...
  • Mais non, ton ex ne viendra pas au mariage, elle s'en fout pas mal que ce soit aussi ta meilleure amie depuis le temps que vous êtes séparés...
  • Oh non, votre prochaine voiture ne sera pas la voiture de sport dont vous rêviez tous les deux les yeux dans le vague près du Quai..Non ce sera une bonne vieille familiale pour vos possibles futurs enfants...qui n'étaient pas une priorité il n'y pas si longtemps mais on s'en fiche...
  • Non, Tu dois mettre un costume gris non un noir...tu n'aimes pas le gris mais ça on s'en fout hein...elle,  elle adore...et on est là pour la rendre heureuse...Ton bonheur à toi a cessé de compter depuis le moment où tu as foutu un genou à terre...Tu te sens con  de toutes ces orchidées que tu as faites livrer spécialement ce jour hein?..
  • Mais merde aussi, tu ne peux pas arrêter de t'habiller comme un gamin, soit un homme tu as presque 30ans....ah il est loin l'époque où elle te disait trouvé ça charmant ton côté enfant..
  • Elle sera tout le temps au régime pour rentrer dans sa robe de mariée, qu'elle aura pris une taille en dessous de sa taille normale...non ce n'est pas absurde, c'est comme ça c'est tout et gare à toi si tu dis que non, elle ne lui ira pas..ça veut dire que tu la traites de grosse et là vraiment, le claquement de porte ou le regard dépité n'est pas loin...voir les deux, et crois moi claquement plus regard égal problèmes...
  • Etc...

Et là comme toi tu seras bêtement amoureux, tu croiras que c'est une phase, qu'elle est stressée par le mariage qui s'approche. Et ce sera ton erreur, car Noooooon, ça n'ira pas mieux. Ah noooon, une fois le mariage passé, ce mariage dont tu penses être une super journée à partager avec votre famille et vos amis, qui s'est transformé en un spectacle dont elle seule s'est imaginé. Bref vous voilà mariés, oh c'est merveilleux. Mais laisses moi te dire, certaines petites choses, pour ton bien...

  • Tu ne feras point l'amour après...enfin si mais pas comme tu faisais avant, tout le temps, n'importe où...Non tu feras dans ton lit...et tu as intérêt à pas trop t'attarder, bordel demain elle a une réunion super urgente en matinée...alors si tu pouvais abréger...
  • Tu mangeras plus des légumes, mais oui de la salade, ce truc vert dont tu as horreur depuis petit, tellement ta mère t'a saoulé avec...
  • Tu ne sortiras plus..ou très peu, elle ne s'est pas mariée pour se retrouver les weekends Seule et non elle ne veut pas venir avec toi, la semaine l'a crevée...mais tu as juré devant Dieu alors tu vas rester avec elle..
  • Elle veut tomber enceinte au plus vite et fonder une famille...oui hein, tout à coup elle n'est plus toute jeune, l'horloge tourne...à vous les tests d'ovulation "Clear Blue" Tu seras un petit veinard crois moi...
  • Eh non, vous ne pouvez plus passer vos soirées à boire, fumer, et faire les cons...tout ça c'est pas bien pour son éventuelle future grossesse...et d'ailleurs vous êtes maintenant des adultes responsables, ah ouais ça change en espace de 3 mois...Oui on devient adultes très très vite de nos jours..
  • Non tes jeux vidéos débiles, tu ne peux plus les acheter, ça coûte cher et vous devez économiser pour votre future maison de rêve...qui est en réalité sa future maison de rêve mais on s'en fout, ce qui est à elle est à toi..tu te rappelles...
  • Ses rêves deviendront les tiens...et non pas inversement. Les tiens, tu pourras les enterrer. C'est comme ça puis c'est tout...
  • Etc

Je ne pourrai  tout te dire, mais saches que la femme parfaite n'existe pas. Alors arrêtes de la chercher et contentes toi de la femme normale qui pourrait elle s'avère être parfaite pour toi.

Je sais  ton rêve d'Angelina Jolie vient de tomber en mille morceaux mais crois moi c'est pour ton bien. Ne me remercies pas c'est gratuit!

Mais l'amour c'est Merveilleux.


Bonne journée,

Sincerely,
Clo

lundi 19 novembre 2012

Mon Boss (Part 3)




Depuis la dernière fois, je dois vous dire que bien, on a avancé. Un avancement majeur. On a est parti ensemble pour un voyage d'affaire. Enfin vous me comprenez quoi, lui comme big boss, moi comme celle qui va prendre ses notes. Mais le fait est qu'on était dans le même avion, tous les deux dans la classe affaire. Et oui moi en classe affaire. Avoues tu es jaloux hein. On était même assis côté à coté. J'étais au bord de l'orgasme tu penses, 9h vol!!

J'avoue que sur le coup, le destin y a mis son grain de sel. En arrivant à l'hôtel, y avait seulement une seule chambre de libre, ils avaient compris qu'Alexandre venait avec sa femme et non avec son assistante personnelle. Et moi bien évidemment j'ai fait ma meuf toute choquée, toute scandalisée "eehh comment on va faire? Mais si vous voulez je peux chercher un autre hôtel. Vraiment je ne comprend pas: je peux aussi dormir dans la baignoire...bla bala bla, on ne pouvait plus m'arrêter, je fais trop bien semblant d'être vraiment offusquée" Et lui "non, ne vous inquiétez pas, je dormirai par terre, Madame peut nous trouver des couvertures supplémentaires, etc"...Dans mon fort intérieur je me disais, pitié ne trouvez pas de couvertures, laissez moi pouvoir dormir dans ces bras que j'imagine musclés depuis les trois derniers mois.

Mais bon faisons la fille bien élevée, laissons cette bonne femme partir à la recherche de couvertures, l'essentiel étant qu'on dorme dans la même chambre. Yihaaa! La même chambre les gars. Je vais pouvoir sournoisement me glisser dans son son lit, le reste viendra tout seul...Ouais je vais vite en besognes mais what the hell hein? Comme on dit dans la langue de l'oncle Sam eh bien "Always dream big". Comme ça tu peux aussi te casser plus salement la gueule mais c'est la vie.

Bref nous voilà dans notre chambre. "Notre chambre", quel mot doux à mes oreilles je vous jure. Seul ombre au tableau pour le moment...eh bien je n'ai point de pyjama sexy. Vous me connaissez hein, à dormir dans mon t-shirt et culotte de grand mère mais avouons que ce soir, ça le fera trop moyen si je vais être au sommet de mon art. Oui mon art la séduction...Vous m'en direz temps! Mais revenons à nos moutons, je dois me débrouiller pour trouver des dessous sexy, illico presto. Il doit bien y avoir des boutiques dans cet hôtel quand même.

Vous me voyez là? Dans une course effrénée à la recherche du Saint Graal de la Slip. Je peux être très motivée quand je veux ma foi. 2 h plus tard, je suis arrentée mais j'ai quand même THE ensemble sexy pour dormir. Celui qui dira, Je suis classe mais là si tu veux...Je peux être cochonne pour toi. Vous voyez le genre. S'attacher, se fesser,...hein? Ouais je délire sec!

Je suis prête. Pour une fois, j'étais même allée chez l'esthéticienne avant de partir en voyage. D'habitude, comme je suis du genre désorganisée, eh bien je n'ai jamais le temps d'y aller, donc je me retrouve toujours à chercher un salon de beauté sur place comme une conne. Mais là, pas un poil. Je vous dis moi, c'est le destin. C'était écrit. ^

Rester plus qu'à établir une stratégie, et là je dois vous avouer ça ne va pas être simple. Parce qu'à cause de sa blondasse de femme, Alexandre se croit amoureux et bla bla bla. Vous l'entendriez parler d'elle, il y a de quoi se tirer une balle dans la tête. A l'écouter cette Barbie serait la femme de sa vie, oh qu'elle est merveilleuse, oh qu'elle s'occupe bien des enfants, oh qu'elle est intelligente et prévenante...Elle s'occupe des pauvres...avec son association. Ouais mais en même temps elle n'a que ça à foutre s'occuper des pauvres, c'est pas comme si elle devait travailler pour se nourrir...elle dépense l'argent de son mari cette cruche...

Mais là, Alexandre est à moi pour quelques jours et autant vous le dire, je ne risque pas de laisser passer ma chance. En arrivant dans la chambre, il me dit qu'il a commandé de petites choses à grignoter avant de dormir, le vol a été long vous savez? N'est-il pas mignon?

On mange donc en parlant du programme du lendemain, ça se voit qu'il veut rester professionnel mais ça va changer (sous entend, je veux changer ça hmm). La satanée bonne femme à l'accueil a apparemment trouvé des couvertures et un lit de camp, vraiment y en a qui ont le chic pour s’immiscer dans les affaires des autres. Quoi, elle fait seulement son boulot? Mais qui vous a demandé votre avis à vous hein? Vous êtes juste là pour observer et profiter...Oh!

Il serait plus temps d'aller se refaire une beauté. Je file dans la salle de bain, une bonne douche, nourrir les cheveux, mettre les dits sous-vêtements, maquillage discret (genre je suis canon naturellement, je ne m'en rends pas compte)..brossage de dents..;etc...Je mets toutes les chances de mon côté...allons y conquérir le monde!

SAUF QUE Alexandre dort déjà sur le lit de camp minuscule. Oh il ronfle, que c'est mignon! Ouais, ça déconne sévère dans ma tête, je ne vous le fais pas dire.

C'est le moment où dans les films, l’héroïne se mettrait à faire un boucan pas possible pour que le héros se réveiller et la prenne dans ses bras sauf que là c'est mon boss bordel, alors on la ferme et on dort....

Mais je n'ai pas dit mon dernier mot...Le matin au réveil, on va en découdre. Mais si Mais si. Je n'ai pas dépénsé 200€ en sous-vêtements pour rien, vous pouvez me croire...

Enfin espérons.

Sur ce, bonne semaine!

Sincerely,
Clo

vendredi 16 novembre 2012

I'm Perfect.




Tu sais avec notre ami le comptable et bien ça n'a pas marché. Il m'a trop saoulé avec ses histoires de voiture et de musculation. Du coup je l'ai Zlatané. (Oui tu sais, zlatané venant du verbe zlataner - qui lui même veut dire zapper, effacer...ah ouais hein c'est sûr je regarde trop de foot et trop les guignols de l'info). Bref je l'ai zlatané par la droite et voilà c'est fini. Il restera juste le comptable.

Cela dit j'ai pensé que je rate un truc quand même, toutes ces tours en voiture qu'il me promettait. Imagines toi qu'on allait même pouvoir aller dans un weekend Tunning. Oui je ne sais pas saisir ma chance, je te l'accorde. On aurait fini par acheter un mobile home pour partir au moment endroit tous les étés, on aurait eu une petite fille qu'on aurait appelé Jessica qui aurait fait les concours de Mini-Miss...Oh si je te jure, je regrette presque...Je dis presque parce qu'en même temps, j'ai évité certaines petites choses de début de relation...tu sais, la perfection.


Si tu es une femme:

  • Tu ne roteras point
  • Tu ne feras pas Caca (Oui tu vas avoir des problèmes de digestion pendant les premières semaines de votre relation, mais tu es une déessée remember?!)
  • Tu ne péteras pas
  • Tu te réveilleras maquillée (2h avant que ton mec ne se réveillé, tu te brosseras les dents, tu te mettras un peu de Brush, de crayon sur les yeux,...mais ça Dieu merci, lui ne le sait pas)
  • Le foot et les films d'action tu aimeras..
  • Sa mère, tu adoreras
  • Polie et bien élevée en toutes circonstances, tu seras...
  • Bonne cuisinière, tu feindras...
  • Sexy, sera ton deuxième prénom..
  • Charmante, pas possessive, pas jalouse sera ton slogan...
  • L'amour à toute occasion et partout...tu feras
  • Etc..

Si tu es un homme (tu me diras si tu n'es pas une femme, tu es un homme forcément...)

  • Sexy et belle en toute occasion, tu la trouveras..
  • Galant tu seras..
  • Généreux tu seras..(Quitte à te ruiner et prendre un crédit...)
  • Les films romantiques seront ta came
  • Le foot, tu n'aimeras...qu'un peu...
  • Les jeux vidéos..c'était avant
  • Le petit déjeuner au lit tu lui serviras...tous les jours du reste de votre vie (qui s'avérera finalement être très court, le reste de votre vie...)
  • Gentil avec ses pétasses de copines, tu feindras...
  • Aimer ses manies...tu diras
  • Préférer passer les weekends avec elle plutôt qu'avec tes potes à vous torcher la gueule..Tu feras croire
  • Etc...

Pour toutes ces raisons et beaucoup d'autres encore. Je suis bien contente d'avoir échappé au comptable malgré que quand même, il a des réductions au Mc Do. Des fois, on ne mesure pas sa chance, c'est moi qui te le dit.

Mais à toi, je peux dire la vérité. En fait, je vise le conseiller financier de la boîte, il en a une bien plus grosse...De voiture je veux dire. (Ah tu as un esprit tordu, je t'y voyais déjà).


Je vous souhaite un magnifique week end! Je vous dis à lundi avec une histoire qui a un vrai début et une vraie fin.

Sincerely,
Clo