lundi 16 février 2015

Ma tête Mon Cœur et Mon corps, Encore.






Les voilà encore repartis en désaccord. C'est une manie chez eux, une vraie maladie!



Tête: je vous avais bien dit qu'elle allait m'écouter et enfin se reprendre en mains

Coeur: Ah parce que pour toi réfléchir comme un robot c'est ça se reprendre en mains?

Tête: Bah ouais, elle est devenue sensée enfin!

Coeur: laisses moi te dire que ça n'a rien de sensé tout ça. Autant me remplacer par une caricaturiste!

Tête: et pourquoi pas! Ça ne nous ferait pas de mal un peu de justesse!

Coeur: et pourquoi tu ne dis rien toi? Tu es là à tapoter du doigt comme un con!

Corps: Je m'ennuie voilà. Vos conversations me fatiguent.

Tête: oui mais cela ne nous dit pas ce que tu penses de tout ça!

Coeur: c'est vrai ça! Ais les couilles de t'exprimer un peu!

Corps: les couilles tu dis! Avec vos décisions merdiques qui me tombent toujours dessus?

Tête et Coeur: quoi? Comment ça?

Corps: Un coup, elle t'écoute toi et ton grand ego et voilà que je m'ennuie comme un rat mort. Soit disant elle réfléchit, ne fait plus des trucs impulsifs! This is boring man!

Coeur: et qu'est ce que moi je viens faire dans tout ça?

Corps: Ah toi tu te tais! À chaque fois qu'elle t'écoute j'en paie les conséquences. Un jour elle est heureuse elle plane, l'autre elle pleure toute la journée...de quoi me rendre fou! Mixiou!

Tête: alors sois heureux qu'elle est soit enfin posée, réfléchie, sereine!

Corps: hahaha laissez moi rire, sereine! Qu'est ce qu'il ne faut pas entendre vraiment! Elle ne fait plus la folle, ne couche plus, ne se saoule plus...ah vraiment super!

Cœur: ah tu vois ce que je disais! Au moins avec Moi, elle vit, elle vibre!

Tête: Toi avec tes vibrations. Tu la prends pour un godemichet?

Corps: Ah voilà de ce que j'aurais besoin! Au moins peut-être avec ça, je serai touché. Parce que moi là je n'en peux plus, je suis tendu!

Coeur: Moi je dis que cette petite a besoin de retomber amoureuse, voyez!

Tête: voilà j'en étais sûr que tu allais ramener tes conneries sur l'amour! Faut toujours que tu la ramènes avec ça!

Coeur: bah quoi il n'y a que ça de vrai dans la vie! Tu as déjà vu son sourire au matin quand elle est vraiment amoureuse? Elle rayonne!

Corps: ça c'est vrai, j'avoue que je me sens mieux quand elle est dans cet état. Je me sens beau sans efforts.

Tête: ah ouais? Et tu te sens toujours aussi beau quand elle se couche dans son vomi après une bonne cuite parce qu'un millième connard lui a tourné le dos?

Corps: ah beuurk. Plus jamais ça! Après je pue, je me traîne comme un escargot. J'ai des courbatures, une vraie torture!

Cœur: mais au moins dans ces moments là elle vit vraiment! Elle sent des choses. Là elle est toute rigide, on ne la reconnaît plus!

Corps: je dois avouer que c'est vrai! Ce n'est pas une vie d'être aussi sage à son âge!

Tête: mais tu parles comme si elle avait 18ans. C'est loin cet époque!

Corps: ouais et ce n'est pas faute d'avoir essayé d'y rester!

Coeur: toi vraiment! Tu es une vraie pute! Tu ne sais jamais où tu te situes!

Corps: si je le sais, exactement entre vous deux. Seulement Ma balance penche là où on couche le plus.

Tête: bah voilà! Une vraie traînée! Coucher coucher tu n'as que ce mot à la bouche!

Corps: et à quoi je devrais penser je te prie?!

Tête: à t'entretenir par exemple, manger sain, faire de l'exercice...te coucher tôt etc!

Tête: haaa! Se coucher tôt tu dis! Ce n'est certainement pas moi qui ait eu idée de cette conversation à 3h du matin! Alors balaie devant ta porte!

Cœur: bon taisez-vous. On vient de recevoir un message de chéri. Oh c'est mignon, il dit qu'elle lui manque. Je dois dire que celui-là je l'aime bien...il la respecte. Il serait temps que je m'implique plus!

Tête: Nous y voilà! Ils la respectent tous au début. Ils sont tous pareils. Il va aussi nous détruire celui-là. Il veut probablement la mettre sans son lit comme tous les autres!

Corps: ah ouais ça, ce serait génial! Enfin un peu d'action par ici. Je n'y croyais plus!

Tête: alors toi vraiment il te faudrait un cerveau à la place du vagin. Arrêtez de vouloir toujours écarter tes jambes pour le premier venu.

Coeur: il n'est pas le premier venu! Ça fait quand même un mois qu'il lui tourne autour, il est charmant. Il va même peut-être lui apporter des fleurs la prochaine fois!

Corps: des fleurs? Mais pourquoi faire? Ce n'est pas comme si on allait les bouffer! N'importe quoi!

Tête: merde vous êtes trop cons. On s'en fout de ce qu'il apporte! On ne se fera pas avoir cette fois-ci compris? J'en ai marre de me faire mener en bateau!

Coeur: mais personne ne mène personne en bateau, il a l'air sincère ce mec!

Tête: ah genre tu le connais bien!

Corps: c'est Joli tout ça mais moi je m'en cogne de sa sincérité, je veux juste m'envoyer en l'air!

Cœur: ne sois pas vulgaire je te jure!

Corps: ça va, je veux faire l'amour! Ça te va ça? Regarder les étoiles tout ça!

Tête: bouhahaha l'amour. Vous savez bien que ça n'existe pas. Ouvrez les yeux. À chaque fois d'ailleurs quelqu'un ici nous affirme que c'est le vrai. J'ai même perdu le fil depuis le temps!

Coeur: oui je sais. Mais il y a différentes sortes d'amour. Et différentes façons de les vivre!

Tête: ah ouais? C'est ça ta dernière trouvaille pour nous faire avaler tes conneries!?

Coeur: Je n'essaie pas de vous faire avaler quoi que ce soit...

Corps: ah moi je voudrais bien en avaler des trucs

Tête: Toi fous nous la paix sérieux. Et toi arrêtes tes conneries, ne recommences pas pour notre bien à tous...

Coeur: Puisque je te dis que cette fois c'est différent!

Corps: ah on va enfin coucher...on va coucher, ça va bouger..eh eh

Tête: Euuuh merde...





Je ne sais pas du quel, je vais me débarrasser mais croyez bien que c'est urgent.


Scandaleusement,
Clo



P.S: Je vais les amener tous causer avec le psy demain. Je n'en peux plus de leurs conneries.





jeudi 12 février 2015

Désormais






Mes sens ont repris du sens
Ma vue est plus claire
Je n'erre plus
J'avance
J'ai appris du temps
Que le temps nous était compte
Mes défauts ne sont point mes défaites
Mes qualités me sont claires
La perfection je ne la cherche plus
Car elle me semble désormais perfide

Mon grand amour
C'est mon écriture
En elle je puise ma force
Un peu de ma sagesse
Un peu de mon insolence
Le paradis je ne l'attend plus l'au-delà
Je le crée dans ma bulle

Je n'espère plus
Je savoure
Maintenant
Demain n'est que dérisoire
Mon passé est passé
Mon présent m'appartient

Mon âme n'est pas pure
Mais puissante
Je ne me projette pas à l'horizon
Je m'ouvre des horizons
Dans ce jeu on perd, on gagne
Tant qu'on perdure
Mon empreinte n'est pas ma prison
Mais mon emprise

Dans le fond de mon âme
Y a désormais une flamme
Les cris de mon cœur ne sont plus des appels au secours
L'esprit de mon coeur reste maître
L'intelligence de mon âme n'a pas d'échéance

J'espère
Je sens

Jadis je survivais
Désormais je vis


Sincèrement


Clo

jeudi 5 février 2015

Afrique, tu es Forte.





Le monde ne s'arrête pas à la méditerranée!

Y a quelques jours de cela, l'une de mes followers a tweeté "Et Si on avait une semaine consacrée à l'Afrique ou même juste un jour?". Une semaine africaine, durant laquelle l'Afrique serait le nombril du monde en quelque sorte.

Ça m'a fait réfléchir. Tout d'abord au fait que le monde s'en fiche un peu qu'on vive où qu'on crève. D'où mon titre. Oui dit comme ça ça semble un peu péjoratif ett

facilement résumé c'est vrai. Y a des occidentaux intelligents et ouverts sur le monde comme y a des africains cons et racistes mais la question n'est pas vraiment là. On va parler en général et de ce qui se passe autour de nous tous les jours.

Vous vous rappelez il y a quelques temps, le Boko Haram à enlevé des écolières nigériennes, jusqu'à l'heure actuelle je ne pensais pas qu'elles étaient relâchées ou que si mais je ne l'ai pas su car au fond je suis qu'une petite occidentale aussi, un peu pourrie par la vie. Bref je ne me rappelle pas d'une vraie action commune internationale pour libérer ces fillettes, mis à part des hashtags évidement. Depuis qu'on croit que les hashtags sont l'avenir on nous arrête plus! C'est juste un exemple parmi d'autres (le Rwanda, le Congo, l'Éthiopie, le Soudan...) pour démonter que certains considèrent qu'on est pas tous égaux. Noir < Asiatique < Arabe <Blanc...enfin pour vite résumer. Je ne suis pas une personne révoltée en général, d'ailleurs tant que je mange et fais du shopping moi le reste je m'en cogne. L'Altermondialisme n'est pas mon dada. Mais des fois comme ça je me sens poussé une once d'humanité.

Je disais donc, qu'est ce qui définit la valeur d'un individu? Sa couleur de peau? L'endroit où il est né? Sa fortune? Son nom de famille?...Est-ce que naître ici ou là te rend plus important que l'autre ou encore plus intelligent? Je suis venue en Europe à l'âge de 15 ans donc en pleine adolescence. Sans vouloir me vanter enfin quand même un peu;) jusque là j'avais toujours excellé à l'école mais en arrivant sur Bruxelles on a voulu me mettre dans la section professionnelle, donc des plus faibles...juste parce que je venais du Rwanda et à qu'à leurs yeux j'aurais été incapable de suivre dans un cursus normal...je remercie mes parents de ne pas avoir cédé d'ailleurs. Cette période m'a marquée car je me demandais comment quelqu'un pouvait déjà estimé que je ne serais pas à la hauteur sans même m'avoir donné une chance? Malheureusement mon cas n'est pas isolé, ce sera un sujet pour une autre fois. Je voulais juste démontrer que certaines personnes estiment ton intelligence, tes capacités se basant sur ta couleur de peau ou sur tes origines.

Avant de tomber dans les oh c'est la faute du colonisateur, c'est la faute des blancs, balayont d'abord devant notre porte. Enfant d'Afrique, n'attends pas qu'on te donne, appropries toi ce qui t'appartient. Penses avant d'agir. Ne hais pas ton voisin dont vous partagez les mêmes problèmes, construisez ensemble. Ne vois pas la vie à travers la guerre, vois la vie à travers la paix. Ne résous pas tes conflits par les armes, résous les avec ta tête. Apprends à exploiter les ressources que tu as, au lieu d'attendre que l'occident vienne les exploite et te filer des miettes sur tes propres terres. Respectes tes semblables et sois bon avec eux pour pouvoir travailler ensemble. Apprends à avoir tes propres valeurs, tes propres opinions au lieu d'embrasser les premières qu'on te suggère. Ne sous estimes guère tes capacités à réfléchir et construire ton pays, ton continent. Apprends à penser "nous" souvent au lieu de "je" à chaque fois....bon ok Mère Theresa sort de ce corps!

Tout ça pour dire que même si le monde ne nous facilite pas les choses, les africains sommes parfois nos propres ennemis. Regardez la majorité de nos dirigeants qui ne sont dirigeants que de nom au fond, vu qu'ils sont dirigé par la corruption...ils jouent au jeu de "qui me paiera le plus fort pourra me posséder"...certains ne jurant que par l'américain, les autres par l'européen, les autres par la religion...mais personne ne jurant par son peuple. En tout cas les exemples sont minces. Notre éducation est en ruine...on ne connaît pas vraiment les langues pour enfin nous même nous représenter au plan international, on ne connaît pas non plus notre culture...On attend qu'on nous file des restés sur nos diamants, sur notre pétrole, sur notre cuivre, sur notre café, etc...certains d'entre nous sommes trop occupés à participer à l'économie de l'occident car on ne comprend plus chez nous...on ne se sent pas vraiment à la maison...le pourquoi? On ne le sait pas vraiment on parcourt le monde à la recherche d'un chez nous. Quelqu'un m'a dit qu'il se sente mieux dans les montagnes neigeuse plutôt que dans son pays ensoleillé! La plupart d'entre ne se reconnaissent pas dans cet Afrique pourtant soi disant moderne. Les femmes se blanchissent la peau pour enfin accéder à l'idéale beauté qu'on nous impose, les mecs se defrisent les cheveux...on ne sait plus qui on est.

Comment dans ce cas nous faire respecter si on ne se respecte pas nous mêmes, ne s'estime pas assez bien?

Cher ami d'Afrique ou te définissant comme tel, si tu veux aider, apprends aux populations à  pêcher, à. construire, à user économiquement de leurs ressources, les langues étrangères, envoies des profs ou eduque ceux qui sont sur place, apprends leur à exploiter ce qu'ils ont...au lieu de jeter des millions aux vautours pour te sentir mieux dans ta peau ou même pire pour gagner encore plus sur leur dos.


Ma chère terre d'Afrique, Mamaland tu es belle. Prends conscience de tes avoirs, de tes capacités, de ta beauté et de ta bonté. Tu es faite pour briller, alors brilles de mille feux! Tiens toi débout, tu n'as pas besoin de béquilles. Tu es forte et prête.


Clo


PS: si tu as lu jusqu'au au bout, un gros bisous sur tes lèvres;)


mercredi 4 février 2015

We're Not Our Mistakes.



Parfois à une certaine période de sa vie, on fait tellement d'erreurs que les autres ne nous voient plus que par ça ou pire que nous ne nous voyons plus qu'à travers ça nous même. S'il y a une chose que la vie m'a appris ces dernières années surtout ces derniers mois est que le pardon dont on a le plus besoin pour avancer est celui venant de nous mêmes. Rien ne peut détruire plus que de s'en vouloir à soi-même. Ne me comprenez pas mal, il faut aussi savoir accepter ses fautes et s'excuser. Et d'ailleurs ça fait un bien fou de dire la vérité et reconnaître ses torts. Simplement le pardon des autres ne tient pas qu'à nous. C'est pour cette raison que sachant qu'on ne peut en aucun prévoir qui saura nous pardonner ou non, on ne peut baser la suite de notre vie sur ça. Excusez-vous sincèrement, pardonnez-vous et le reste n'est pas de votre ressort.

Oh Oprah, Dr Phil, et Steve Harvey font une réunion dans mon cerveau en ce moment même. Donc excusez ce jargon psychologique.

Je disais donc vos erreurs ne sont pas vous. Elles ne vous représentent pas, ne vous définissent pas. Vous les avez faites (nous les avons faites), la meilleure chose qu'on peut faire est d'accepter le passé et apprendre de celui-ci. Ne les laissez pas vous empêcher de rêver, d'aimer, de rire aux éclats, de nous lier d'amitié, de prendre des risques, de faire des projets.

La peur de recommencer peut  parfois tellement  nous terroriser qu'on se refuse à prendre des risques. Qu'on se refuse à espérer, qu'on se refuse de penser à demain. De peur de nous décevoir nous même ou encore de décevoir les autres. Le pire sera quand on ne croit plus car les autres nous ont déçu, fait mal, brisé...qu'on se refuse à pardonner. Je vous ai fait remarqué que s'excuser est la chose la plus libératrice qu'on puisse faire mais en fait de compte pardonner l'est tout autant. Pardonner, ne plus être en colère, respirer à nouveau, laisser le poids de cette haine, déception s'envoler. S'autoriser à nouveau à croire, croire que les autres puissent réellement regretter ou qu'ils aient des raisons d'avoir fait ce qu'ils ont fait ou même si ce n'est pas le cas, pardonnez juste pour vous sauver vous-même. Si la culpabilité détruit, la colère détruit tout autant.

Puis ici bas, on est tous un peu une bande de crétins, imbéciles, menteurs, tricheurs...mais osons croire qu'il existe des gens qui ne nous veulent que du bien. Ne mettons pas quelqu'un dans une case car par le passé il a fait ceci ou cela surtout quand on a aucune preuve que la personne n'ait pas changé. Bon, qu'on se comprenne bien, on ne va pas tout à coup vivre dans un monde de bisounours où tout le monde il est gentil, tout le monde il est beau, où les oiseaux chantent et où chaque Barbie aurait son Ken non. Mais ça ne nous ferait pas de mal d'être plus tolérants plus compréhensifs. D'accepter la main qui nous ait tendu sincèrement, d'accepter l'amitié, l'amour qu'on nous donne généreusement. De croire que toute personne qu'on rencontre qu'un nouveau problème qu'à régler, croyons qu'elle peut être la solution.

N'ayons pas peur de notre cœur. Le cœur est sincère il vit au rythme de nos plus belles émotions, nos plus grandes peurs, il ne triche pas, ne ment pas. On privilégie souvent le cerveau car on veut penser, analyser, évoluer les risques, qu'on a tendance à ignorer ce qu'on ressent vraiment. Alors faisons l'effort de le laisser battre haut et fort. Vivons intensément.

Dans cette vie, rien ne sert de se définir juge ou accusé. Soyons juste nous. Avec nos triomphes et nos déboires, nos qualités et nos défauts. Lâchons prise.


Sincèrement,
Clo



PS: Cherchez pas, hier j'ai été chez mon psy.

lundi 2 février 2015

Mon Prince Arabe





Cher Prince Arabe (saoudien, qatari,...peu importe je ne suis pas raciste)

Tout d'abord je te salue bien. Tu permets que je te tutoie hein. Entre gens du monde ça se fait même si je sais que vous autres gens riches et puissants, vous aimez qu'on vous vouvoie histoire de vous sentir important mais ici tu seras chou et feras une exception, je te remercie. Donc bonjour, j'espère que le poids de tout ce pognon ne te pèse pas trop et que ta tasse de café en or massif t'a fait du bien ce matin.

Je me permets de t'écrire pour te dire qu'après réflexion j'ai décidé de t'épouser. Tout d'abord parce que je vise haut dans la vie, j'ai de l'ambition tout ça...ensuite parce que je suis une amoureuse de la moyen orient puis aussi vois-tu Je veux une émeraude pour mes fiançailles et j'ai bon regardé autour de moi je ne vois personne d'autre capable de m'offrir ça. Et comme je me fais vieille ça urge tu comprends? Puis bon j'ai appris que tu t'en cognes un peu de la femme que tu épouses tant qu'elle belle, obéissante et de bonne famille.

Belle ça va, je ne suis pas moche et avec ta tune je peux m'arranger, bistouri ni vu ni connu. Pour la famille, ça va aussi, mes parents ne sont pas riches mais ce sont des gens bien, qui ne te feront jamais honte et qui seront à jamais reconnaissant de la villa que tu vas leur offrir au Zanzibar pour leurs vieux jours.

Obéissante, c'est là que ça va se corser un peu. Je veux dire bon je peux cuisiner pour toi, faire ton lit...mais voilà y a comme un hic, faire des pirouettes quand tu rentreras à la maison, ça va le faire moyen...laver tes sous-vêtements ça ne va pas le faire non plus en fait. Ne parlons même pas de manger comme une domestique dans la cuisine pendant que tu t'attables avec tes amis dans notre salle à manger. Le voile ça va, je peux me couvrir les cheveux enfin quand on est en public, par public j'entends tes sorties officielles...et non quand j'irai danser le samedi soir. Comment? Je n'aurai pas le droit d'aller danser?..Eh bien on ne va pas commencer à chipoter avec les détails, je suis sûr que le Coran n'a rien contre un peu d'amusement de temps en temps. Je pourrai donc m'accommoder de couvrir mes cheveux mais pas mon visage hein, Dieu me l'a donné pour que j'en sois fière...oops Allah je veux dire. Puis ce n'est pas pour être chiante ça me rappellerait trop les mauvais films de Ninja. Puis je refuse que tu ais plusieurs femmes, je ne vois pas qu'est ce que tu irais chercher...le sexe ce sera quand tu veux. Tant que c'est dans le respect et la bonne humeur, moi je serai partante quand tu voudras.

Ensuite mon cher amour, je veux pouvoir conduire. Je sais que cette idée te hérisse les cheveux mais penses-y. Un jour on pourrait te te tirer dessus, bah quoi ça arrive même au princes du pétrole crois moi...et qu'on ne soit que tous les deux...imagines! Ce serait bien ta veine que je ne puisse même pas t'amener à l'hôpital le plus proche huh! Puis pour finir, je sais que tu as beaucoup d'oseilles mais je tiens à travailler. Bah ouais tu pourrais mourir en me laissant avec des dettes astronomiques, Et ouais figures toi que des fois j'ai des doutes hein, si cet argent est vraiment à toi...mais j'ai choisi de t'accorder le bénéfice du doute. On pourrait aussi se séparer, oui c'est contre ta religion ta culture tout ça mais hey je pourrais un jour me lasser de ton égocentrisme dégoulinant et me barrer avec industriel japonais ou un Cubain mafieux.

Réfléchis bien à tête reposée, je sais que tu es un homme occupé. Mes bagages sont prêtes, je n'attend plus que ton jet, et mon assistante bien sûr. Au fait chez nous, on donne une vache pour demander la fille mais t'inquiètes quelques chevaux pure race feront chavirer mon père.

Scandaleusement,
Clo



PS: Et bien tâches de ne pas oublier de préparer mon dressing. Pas un truc trop grand, ne soyons pas trop nouveaux riches. 100M carrés ça ira;)