vendredi 25 septembre 2015

Cher Idris Elba




Mon cher amour,

Depuis le temps qu'on joue à cache-cache, il serait peut-être temps qu'on se déclare. Qu'on s'avoue ce qu'on ressent vraiment l'un pour l'autre et puisqu'après tout c'est le 21ème siècle je peux bien prendre les devants. Femme indépendante et tout ça.

Voilà donc je t'aime, je te kiffe (entre gens de la rue il faut savoir parler jeunz), mais que dis-je là je t'idolatre. Mais ne vas pas prendre la grosse tête à penser que tout est gagné non. Certain tu fais chavirer mon coeur,  certain tu es sexy en diable et certain tu es une star mondiale mais ne vas pas croire un instant que ça suffira pour me garder hein. Il va falloir me traiter comme une lady, en vrai gentleman je te fais confiance...puis tu as de l'entraînement maintenant à jouer les James Bond. Nonobstant quelques jaloux qui essaient de dire que tu es trop ghetto pour être James Bond, ghetto? Pfff...Ne t'en fais pas, c'est sûrement ton sex appeal qui leur fait peur. Mais tu n'y peux rien mon amour...comme on dit les jaloux vont maigrir puis d'ailleurs moi ton côté ghetto j'aime, ce regard de badboy...oh j'en ai déjà des sueurs froides rien qu'à penser ce que tu feras une fois qu'on sera enfin seuls.

Je sais que comme moi tu attends ce moment depuis longtemps. Bien sûr je réalise que tu vas briser beaucoup de coeurs en déclarant ta flamme pour moi au monde, comme ça dans le New York Times mais vaut mieux arracher le pensement une fois pour toutes tu comprends? Ces pauvres malheureuses doivent au plus vite affronter la réalité et essayer d'avancer avec leur vie. Puis je ne doute pas qu'elles finiront par être heureuses pour nous, surtout en voyant les magnifiques enfants qu'on va faire. Tu trouveras le moyen de faire ça en douceur je suis sûre. J'ai une totale confiance en toi.

Dernière chose, je te rassure tu n'auras pas besoin de signer de contrat prénuptial, ce qui est à moi est à toi et inversement proportionnel:). Puis notre amour est tellement fort, on a pas besoin de bout de papier pour se le prouver. À part peut-être, ce petit papier que tu devras signer pour promettre  de ne jamais aller tremper ton petit pain dans un autre lait que le mien, autrement je garde tout.

Voilà mon amour. À très vite pour notre premier week-end en amoureux. (Ps: au fait je préfère les malidives aux Seychelles mais ne chipotons pas avec les détails, on ira une autre fois. On a toute la vie devant nous après tout.

Ta bien aimée. 
Future Mrs Elba. (Oh douce musique)




Scandaleusement,
Clo

mardi 22 septembre 2015

Je ne suis pas Féministe, Je suis juste une Femme.





Mais oui très cher,

Je m'en fous moi de tout ça, de me foutre à poils de signer des pétitions pour qu'on reconnaisse mes droits et tu sais pourquoi? Parce que je suis belle et bonne pardi (ça va si on ne peut plus rire maintenant ;) Ce que je veux je l'obtiens avec le sourire, non non pas avec mes fesses. Dieu est généreux mais quand même pas si généreux.

Ok cet introduction a l'air bête comme ça mais c'est souvent le raccourci. L'histoire du féministe est moche, grosse et mal foutue voir mal baisée. Je n'adhère pas à cette théorie, il y a des féministes trop bonnes mais là on se perd. Ce n'est pas le sujet.

Bref, apparemment je rentre dans la catégorie de "bien trop jolie pour être intelligente ou bien trop belle pour être féministe". En effet je ne suis pas une féministe ce n'est pas en soi parce que je suis contre la cause mais surtout parce que ces dernières années je comprend de moins en moins le mouvement, les motivations etc. L'exemple que je prendrai est celui de ma mère que je pense est féministe pas dans le propos mais plutôt dans ces actes.  Elle a toujours affirmé haut et fort ses opinions, a toujours travaillé pour être indépendante et pour ça et beaucoup d'autres choses je la respecte et pense qu'elle a été un exemple pour moi. Mais à côté de cela elle m'a toujours dit que l'homme et la femme étaient différents.

Dans cet esprit là, j'ai grandi en considérant que certaines choses venaient plus facilement aux femmes et d'autres aux les hommes. Je ne dis pas impossible parce que des exceptions existent et heureusement. Mais je pense que le but de tout cela ne devrait en aucun cas d'être l'égal de l'homme mais plutôt de trouver sa place en tant que femme.

Déjà pourquoi voudrais-tu être égale à l'homme? I mean come on, on donne la vie. Que y-a-t-il de plus beau de plus puissant que donner la vie? La seule chose pour laquelle on devrait militer c'est le respect qu'on mérite. Et dans ce sens je crois que ça tient à nous de l'inculquer à nos fils le respect, de leur apprendre à respecter leurs soeurs, camarades de classe, voisines, collègues,...leur expliquer réellement ce qu'être une femme et les préparer à être un meilleur exemple pour leur fils plus tard.

Ne me comprenez pas mal, je suis consciente que la société a tendance à nous faire sentir inférieures, que ce soit à la maison ou dans la vie active. Et je trouve ça bien qu'on lutte pour ce qu'on mérite. Mais est-ce pour autant un combat contre les hommes? Personnellement je ne pense pas. Avoir un planning affiché sur le frigo de qui doit faire la vaisselle et quand n'est pas la solution, nous disputer pour savoir qui cuisine non plus...etc. Du moins de mon point de vue.

Non on ne peut être égaux. Oui en tant qu'humains on est égaux. Par contre en tant qu'homme et femme on est différent. Pas supérieurs les uns aux autres (vous voulez aussi changer les verbes et avoir le féminin dominant?). On est juste par nature prédestiné à être doué pour certaines choses and that's ok. Ça crée un équilibre dont personnellement je me réjouis. Je ne voudrais pas d'un homme qui vienne me disputer la liste des courses ou encore la qualité des draps qu'on va utiliser. Maintenant s'il s'y connaît je serais ravie d'échanger mais ce n'est pas grave s'il est plus doué pour changer les pneus de la voiture ou tondre le gazon.

Conclusion je pense qu'on devrait plus se préoccuper de la façon dont on se complète et trouver un moyen de mutuellement nous respecter et apprécier les qualités et forces de l'autre.



Scandaleusement,
Clo